Deux-Sèvres : 400 personnes rassemblées à Niort pour hurler contre les féminicides

Une minute de hurlements à la place de la traditionnelle minute de silence pour crier à la place des femmes mortes cette année sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon. Le symbole est fort et veut montrer l'urgence de la situation. Environ 400 personnes ont manifesté aujourd'hui à Niort.

Environ 400 personnes ont défilé dans les rues de Niort pour protester contre les féminicides et pour dire "stop" aux violences sexistes et sexuelles.
Environ 400 personnes ont défilé dans les rues de Niort pour protester contre les féminicides et pour dire "stop" aux violences sexistes et sexuelles. © Charlotte Boniteau/ France Télévisions
Des manifestations étaient organisées dans toute la France à l'appel du collectif #NousToutes soutenu par plus d'une soixantaine d'associations, partis politiques et syndicats (Planning familial, CGT, CFDT, EELV, LFI, PS, Unef, PCF, SOS homophobie...) et par plusieurs personnalités.
Le rassemblement parisien a rassemblé près de 50 000 personnes. Une "marée violette", couleur des luttes féministes, a marché dans les rues de la capitale.
A Niort, aussi, le violet était bien présent dans les rues de la ville avec la manifestation partie à 14 heures de la Place de la Brèche. Les lycéens avaient répondu nombreux à l'appel et se joints aux autres organisations et aux citoyens et citoyennes venus demander qu'on ne perde plus de temps pour enfin entendre ces femmes menacées de mort par leur compagnon ou ex-compagnon. 137 d'entre elles ont perdu la vie depuis le début de l'année 2019.
De nombreux jeunes en tête du cortège parti de la Place de la Brèche à Niort.
De nombreux jeunes en tête du cortège parti de la Place de la Brèche à Niort. © Charlotte Boniteau/ France Télévisions

Leurs photos étaient brandies aujourd'hui dans toutes les villes de France. 

Il faut que ça s'arrête, c'est une mobilisation citoyenne qui fera avancer les choses. Il faut reconnaître le statut de ces femmes, les protéger, leur permettre d'avoir un logement avec leurs enfants, loin de leur conjoint violent et le faire vite.
Béatrice Goismier, membre d'une association d'aide à l'enfance

Les manifestants exigent tous que des mesures d'urgence soient prises pour mieux écouter, recevoir et protéger les femmes battues et menacées qui pour nombre d'entre elles se signalent à la police ou à la justice sans recevoir de réponse adaptée. Ils demandent aussi que la souffrance des enfants soient prise en charge car trop souvent, les enfants, qui assistent aux violences faites à leur mère, sont les victimes oubliés des féminicides.
Niort : manifestation contre les violences faites aux femmes

Des mesures annoncées lundi par le gouvernement 

Le collectif #NousToutes plaide pour certaines mesures "indispensables et urgentes", notamment l'instauration d'un brevet de la non-violence obligatoire pour tous les collégiens, une plus large utilisation de l'ordonnance de protection et la formation de tous les professionnels au contact des victimes.
Ces manifestations sont organisées à deux jours de la clôture du Grenelle des violences conjuguales organisé par le gouvernement. Lundi, à Matignon, le gouvernement doit annoncer ou confirmer une quarantaine de mesures. La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa et le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner ont ainsi présenté vendredi la "grille d'évaluation" qui doit servir aux forces de l'ordre pour mieux repérer les risques pesant sur les femmes victimes, lorsqu'elles se présentent dans un commissariat ou une gendarmerie.


Un premier rassemblement ce matin

Ce matin, un premier rassemblement, qui se voulait apolitique, a été organisé sur le marché de Niort par le Parti Socialiste. Les photos des 137 femmes victimes de féminicides cette année ont été brandies dans le silence par les participants. 
"On essayé de penser à ces femmes en égrainant leurs noms, en expliquant qu'en Espagne ils y sont arrivés alors que nous pouvons y arriver." explique Nathalie Lanzi, vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.
 
durée de la vidéo: 01 min 13
Rassemblement contre les féminicides à Niort ce matin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
féminicide société violence conjugale manifestation économie social