• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Internet : encore 700 foyers en zones blanches dans les Deux-Sèvres

© Dominique Laveau, France Télévisions
© Dominique Laveau, France Télévisions

Alors qu'en France le déploiement de la 5G se prépare, certains habitants de Fors (Deux-Sèvres), voudraient juste disposer d'une connexion internet digne de ce nom.

Par EG avec D. Laveau

Une barre de chargement qui n'en finit plus de charger, c'est le quotidien de Francis Terrasson

Cet habitant de la commune de Fors constituerait l'un des 700 foyers du département situé en zones blanches. Il vit de plus en plus difficilement ce réseau internet et mobile si lent. 

"Si on veut télécharger des films ou même une petite vidéo c'est la galère" explique-t-il. 

Il y a des enfants qui font leurs devoirs sur Internet, des gens qui font du télétravail, ici aux Sanguinières c'est impossible. 
- Francis Terrasson, habitant de Fors

Les Sanguinières sont pourtant situées dans une commune sise aux portes de la communauté d'agglomératoin de Niort.

"À quelques kilomètres d'ici, il y a la fibre optique. Nous, on a rien, ce n'est pas tolérable" déplore-t-il avant de conclure : "nous ne sommes pas des sous-citoyens de la CAN (communauté d'agglomératoin de Niort)."

Repoussoir

Francis Terrasson est donc en colère et il n'est pas le seul. L'adjoint au maire constate régulièrement que sa commune perd de son atractivité notamment auprès des jeunes couples candidats à l'installation.

Stéphane Bonnin a constaté que sa commune perd de son attractivité auprès des jeunes couples. / © L. Claveau, France Télévisions
Stéphane Bonnin a constaté que sa commune perd de son attractivité auprès des jeunes couples. / © L. Claveau, France Télévisions

Quand ils demandent si il y a internet et qu'on leur répond non, ils vont un kilomètre plus loin et là, ils ont la fibre
Stéphane Bonnin, adjoint au maire de Fors

Sentiment d'abandon

Pour dénoncer cette situation et un certain sentiment d'abandon, le collectif "Internet équitable sur la CAN" s'est créé.

"On n'a pas beaucoup de solutions" résume Paulo Carvalho, "soit on prend le satellite avec des forfaits très chers, soit on s'abonne à une box 4G auprès d'un opérateur avec un coût moindre mais un débit qui va se réduire comme peau de chagrin quand on sera tous connecté à la même heure." 

Dans cette commune, les habitants attendent donc avec beaucoup d'impatience le déploiement de la fibre annoncé en 2022. La 5G elle est prévue à l'horizon 2030. 

Retrouvez ici la carte des zones blanches mise en ligne par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep).
Internet : encore 700 foyers en zones blanches dans les Deux-Sèvres

Sur le même sujet

Soirée de clôture du festival Au Fil du Son à Civray

Les + Lus