• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux-Sèvres : un forcené armé de 37 ans voulait “faire sauter du bleu” à Saint-Maixent-l'Ecole

ilmlustration / © Maxppp
ilmlustration / © Maxppp

L'opération des gendarmes du PSIG de Niort s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi. Ils ont maîtrisé un forcené retranché chez lui, avec une arme, à Saint-Maixent-l'Ecole. Il menaçait de faire exploser son appartement avec du gaz et disait vouloir "faire sauter du bleu et des pompiers".

Par Fabrice Dubault


Un homme âgé de 37 ans a mobilisé les gendarmes de la brigade de Saint-Maixent-l’École et 5 de leurs collègues du PSIG, le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Niort, entre 22h dimanche et 1h du matin lundi.

Il était retranché chez lui dans un appartement de Saint-Maixent-l’École, armé d'un couteau. Il menaçait de se suicider et de faire sauter l'immeuble au gaz.
Les pompiers ont donc procédé à l'évacuation des lieux, soit une douzaine de personnes.

Durant les échanges avec les gendarmes et les pompiers, l'homme a expliqué vouloir "faire sauter du bleu et des pompiers" rapporte le Lieutenant-colonel Anthony Clerbout, commandant la compagnie de gendarmerie de Niort.

Après avoir vérifié qu'il n'y avait pas de bouteille de gaz dans l'appartement, les gendarmes ont donné l'assaut. Ils ont maîtrisé l'homme très rapidement.

Selon nos confrères de la Nouvelle République, les sapeurs-pompiers ont pris en charge le trentenaire, le transportant, accompagnés des forces de l’ordre, aux urgences du centre hospitalier de Niort dans un premier temps. Celui-ci a ensuite été hospitalisé d’office au service de psychiatrie.
 

Sur le même sujet

Pyrénées-Atlantiques : naissance d'un bébé ocelot au zoo d'Asson

Les + Lus