Les épreuves de contrôle continu du Bac se déroulent dans le calme à Melle

Nouvelle session d'épreuves E3C du bac au lycée de Melle / © Valériane Gouban, France Télévisions
Nouvelle session d'épreuves E3C du bac au lycée de Melle / © Valériane Gouban, France Télévisions

Le calme est revenu ce vendredi au lycée Desfontaines de Melle où se sont déroulées les épreuves d'E3C du bac. Mais l'atmosphère était électrique après les incidents qui se sont produits lundi.

Par Sophie Goux

Après les incidents graves qui ont entouré les épreuves de contrôle continu du bac lundi 3 février, les élèves ont pu accéder au lycée ce vendredi et composer dans des conditions plus normales.
Lundi dernier, un blocus du lycée avait fortement perturbé le déroulé des épreuves. Les élèves présents ont expliqué que les alarmes incendie avaient été désactivées et que les salles de classes étaient fermées à clef, ce qui avait provoqué des crises de paniques.


Devant l'ampleur des problèmes les épreuves avaient donc été reportées. Les enseignants, les élèves et les parents ont été particulièrement choqués, ils s'en sont ouverts à la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho.
 
 La député  a demandé la mise en place d'une cellule d'aide psychologique et la nomination d'un médiateur pour ce conflit. 

Quelle que soit la position des uns et des autres sur la réforme du bac, et chacun a le droit de l'exprimer, mais au final il y a des élèves et des enseignants qui souffrent.
Delphine Batho, Députée des Deux-Sèvres.

Elle interpelle également le ministre :

Je dis au ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer : ça suffit de ne pas écouter, ça suffit de ne pas prendre en compte la souffrance du lycée de Melle.
Delphine Batho.
 

Les épreuves reprogrammées se sont déroulées dans le calme

 
Baccalauréat : les épreuves de contrôle continu sous surveillance à Melle
Reportage V. Gouban, L. Gautier et C. Grivet.
La tension était palpable tôt ce vendredi matin devant le lycée. De nombreux parents ont accompagné leurs enfants. Certains élèves ont déposé leur convocation et leur carte d'identité devant le lycée. D'autres sont entrés pour composer l'histoire/géographie puis l'espagnol. Ceux qui ont fait les épreuves expliquent que cette fois, les portes étaient ouvertes et que tout s'est déroulé correctement.
Deux contrôles étaient cependant organisés à l'entrée du lycée, un premier où des policiers vérifiaient les accès et les cartes d'identité, puis un deuxième plus loin pour pénétrer dans la salle d'examen.

À l'extérieur, des élèves et des professeurs se sont symboliquement bâillonnés et mis à genou devant le lycée
Élèves et enseignants à genou devant le lycée Desfontaines de Melle / © Valériane Gouban, France télévisions
Élèves et enseignants à genou devant le lycée Desfontaines de Melle / © Valériane Gouban, France télévisions
Élèves et enseignants à genou devant le lycée de Melle / © Valériane Gouban, France Télévisions
Élèves et enseignants à genou devant le lycée de Melle / © Valériane Gouban, France Télévisions

Sur le même sujet

Les + Lus