Itinéraire bis à Chef-Boutonne dans les Deux-Sèvres

Publié le Mis à jour le
Écrit par EG

Retour de nos virées hebdomadaires dans les beaux villages de la région. Direction Chef-Boutonne dans le sud des Deux-Sèvres à la découverte d'une personnalité locale oubliée de l'Histoire et d'un fabricant d'étranges petites boules. 

Un peu à l'écart des grands axes, Chef-Boutonne est située dans une région de plaine, à 80 km de Poitiers, 100 km de La Rochelle, 40 km de Niort et 60 km d’Angoulême. Commune du sud des Deux-Sèvres, elle compte 2.700 habitants et a vu naître deux illustres personnages : Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes, défenseur malheureux de Louis XVI, et Jean-François Cail, industriel du 19è. 

Oublié de l'Histoire 

La principale place de la commune porte d'ailleurs le nom du concepteur des grandes tonnes -ancêtres du TGV- et de ponts métalliques comme Gustave Eiffel. Sauf que l'enfant du pays est aujourd'hui "oublié de l'Histoire" déplore Jean-Louis Thomas de l'association C.A.I.L. "Sur ses ponts, il faisait passer des locomotives, alors que Gustave Eiffel ne pouvait faire passer que des locomotives Cail." L'un est connu dans le monde entier, l'autre pas. La maison natale de Jean-François Cail est située dans le centre du bourg. 

D'étranges petites boules

Autre curiosité locale : l'entreprise UPCM pour Usinage Plastique Composite Métaux. Son fondateur Claude Augustin nous a ouvert les portes de son show-room : des dizaines de boules de loto ou de roues de la fortune, de quoi vous faire tourner la tête. UPCM travaille notamment pour la Française des Jeux mais ne lui demandez pas comment est fabriquée la petite dernière des ateliers : c'est un secret bien gardé.  

Un château de la Renaissance 

Le village où naît la rivière -la Boutonne- abrite aussi le majestueux château de Javarzay. Construit en 1513-1515 par la famille Rochechouart, il est en partie conservé. Pierrot Gendraux, qui préside "Les amis du château de Javarzay" n'est pas peu fier de nous faire visiter le domaine et ses jardins aux buis étranges. 
Itinéraire bis à Chef-Boutonne (Deux-Sèvres)