Mérignac remporte le derby néo-aquitain de handball

Publié le
Écrit par Freddy Vetault
Mérignac l'a emporté 26 à 30, à Celles-sur-Belle
Mérignac l'a emporté 26 à 30, à Celles-sur-Belle © Freddy Vetault - France Televisions

Les handballeuses de Mérignac ont fait respecter la hiérarchie du classement de Ligue Butagaz Energie hier soir, en s’imposant sur le parquet de Celles-sur-Belle 26 à 30.

Les cris de joie des joueuses de Mérignac au coup de sifflet final illustrent leur sentiment de fierté. La fierté d’avoir su rivaliser face aux voisines de Celles-sur-Belle, malgré un groupe amoindri par de nombreuses absences. La fierté de signer une deuxième victoire consécutive et d'assurer un peu plus leur place dans l’élite du handball féminin français. Un sentiment résumé par la capitaine Léa Lignières : « Oui le maintien est acquis. Bien sûr on vise toujours plus haut, on travaille pour ça, c’est notre métier. Je pense qu’on fait un bon début de saison, mais il faut continuer, ce serait dommage de s’arrêter-là ». Plus haut, c’est l’une des neuf premières places sur quatorze équipes engagées. C’est l’objectif fixé par le club. Avec quatre succès, trois matches nuls et quatre défaites, les Foudroyantes sont huitièmes du classement.   

On a été pas loin du ridicule aujourd’hui

le coach de Celles-sur-Belle

De l’autre côté du terrain, les visages sont sombres. A peine le temps de les apercevoir que joueuses et entraîneur de Celles-sur-Belle ont déjà rejoint leur vestiaire pour une explication sans filtre : « Je leur ai dit que j’avais honte de ce qu’on a produit, précise le coach Thierry Vincent. On a été pas loin du ridicule aujourd’hui. Ca a été un long calvaire ce soir ».

Face à une formation diminuée, le HBC Celles et sa recrue danoise Mirja Jensen flanchent dans les dix dernières minutes. Perrine Petiot, meilleure marqueuse du match avec huit buts, cherche des explications : « On est déçu de ce qu’on a produit parce que c’est clairement pas à notre niveau. La question se pose de pourquoi on n’arrive pas à reproduire ce qu’on fait à l’entraînement. C’est peut-être la pression, ça fait longtemps qu’on n’avait pas joué, mais on ne va pas se trouver des excuses : aujourd’hui, elles sont meilleures que nous ». Avec deux succès seulement en dix rencontres, Celles-sur-Belle ne compte plus qu’une victoire d’avance sur Fleury, dernier du classement et unique relégable. Prochaine affiche dimanche à Nice, en match en retard de la dixième journée. 

Mérignac forfait en coupe de France ?  

De son côté, Mérignac doit recevoir Toulon samedi en huitième de finale de la coupe de France. Une rencontre que l’entraîneur Christophe Chagnard menace de ne pas jouer : « Il manquait six joueuses ce soir, affirme le technicien girondin. J’avais des filles de l’équipe réserve qui jouent samedi, ça veut dire que l’on se retrouverait avec six joueuses, plus deux gardiennes, pour jouer la coupe de France. Comme la Fédération Française de Handball ne veut pas reporter le match, je pense qu’on va déclarer forfait ».   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.