Niort : dépistage massif chez IMA après la découverte de deux cas de Covid-19 chez des salariées

Un cluster de six cas positifs au coronavirus a été annoncé dans les Deux-Sèvres le 21 juillet, dont deux saisonnières d'IMA à Niort. Un dépistage de tous les salariés est mené au sein de l'entreprise à partir de ce mardi 28 juillet, jusqu'à jeudi.

Dépistage ce mardi 28 juillet chez IMA à Niort.
Dépistage ce mardi 28 juillet chez IMA à Niort. © France 3 Nouvelle-Aquitaine
Branle-bas de combat ce mardi matin chez IMA. Le siège niortais de la compagnie d'assurances mène, de ce 28 juillet jusqu'au 30, une vaste opération de dépistage de l'ensemble de ses salariés. En cause, la découverte il y a une semaine d'un cluster de six cas confirmés de Covid-19 dans les Deux-Sèvres, dont deux saisonnières d'IMA.

Les six cas avaient contracté le virus après un voyage à Barcelone en Espagne. Les malades, ainsi qu'un cas contact, avaient immédiatement été placés en quarantaine. 

Organisé avec le concours de l'Agence régionale de Santé, le dépistage est accessible à l'ensemble des 1 200 salariés d'Inter Mutuelles Assistance, de 9h à 13h dans le parking souterrain du site.
 

Sur la base du volontariat

Une mesure appréciée au sein de l'entreprise, à en croire une salariée qui a vu "beaucoup de monde" passer par le stand de dépistage. Un autre employé salue l'initiative, jugeant "préférable de prendre toutes les mesures pour enrayer cette épidémie" et "pour ne pas contaminer mes collègues et mon entourage".

Il se dit malgré tout "relativement serein", et met en avant les mesures sanitaires mises en place dans les locaux : "On fait tout pour éviter les contacts, on a des masques, du gel hydroalcoolique à chaque porte et des sens de circulation." Seul petit hic selon lui : les tests se font sur la base du volontariat. "Peut-être que ç'aurait dû être imposé à tous, pour être sûr de ne louper aucun cas", estime-t-il. 
 
Contactée, l'entreprise dit ne pas vouloir communiquer pour le moment, mais a promis de dévoiler en fin de semaine les résultats de cette opération de dépistage.

Par prudence, la Ville de Niort a pris un arrêté rendant le port du masque obligatoire sur le parvis des halles. Depuis le début de la pandémie, 327 cas ont été détectés dans les Deux-Sèvres. La population du département représente un peu plus de 6% de la population de la Nouvelle-Aquitaine et 16% des tests positifs identifiés depuis le 10 mai, a-t-on appris auprès de l'ARS mercredi 22 juillet. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus/covid-19 santé société coronavirus/covid-19 santé société