Retenues d'eau sur la Sèvre niortaise : un protocole d'accord a été conclu pour la construction de 16 bassines

Après sept heures de réunion à la préfecture de Niort, un protocole d'accord a été conclu lundi soir sur le projet de construction de réserves d'eau. De 19 bassines on passerait à 16 dont 13 en Deux-Sèvres, deux en Charente-Maritime et une dans la Vienne.

La réserve de substitution de Salles dans les Deux-Sèvres.
La réserve de substitution de Salles dans les Deux-Sèvres. © Anne-Marie Baillargé
Un protocole d'accord a été conclu ce lundi soir à Niort après sept heures de réunion concernant le projet de construction de retenues d'eau sur le bassin de la Sèvre niortaise.

Les différentes parties, comme les agriculteurs ou associations environnementales, doivent maintenant faire valider ce protocole.
Une signature définitive est prévue dans un mois.

Trois projets de bassines abandonnés

Dans ce projet, trois projets de bassines sont abandonnés, celles de Saint-Hilaire-La-Palud et Usseau dans les Deux-Sèvres et Rouillé, dans la Vienne.
Le projet initial concernait 19 bassines, il y en aurait désormais 16 dont 13 en Deux-Sèvres, deux en Charente-Maritime et une dans la Vienne.

Le texte prévoit de diminuer les volumes d'eau prélevés : moins de six millions de m3 l'été, en hiver, les retenues ne seront pas remplies s'il fait trop sec.
Enfin les agriculteurs doivent s'engager dans la réduction de l'utilisation des pesticides.

Le préfet des Deux-Sèvres a salué ce consensus alors que ce compromis ne satisfait toujours pas les membres du collectif Bassines Non Merci qui a été exclus des négociations. Ses représentants réfléchissent déjà à de nouvelles actions de protestation. 

Delphine Batho, la député GE a publié un communiqué sur son compte twitter dans lequel, elle estime que

 Ce protocole constitue un tournant positif pour l'agriculture deux-sévrienne dont l'avenir est désormais clairement positionné vers le développement de l'agriculture biologique, le maintien de l'élevage, les pratiques agronomiques bonnes pour la biodiversité et bonne pour l'amélioration du revenu agricole."

Le reportage de Dominique Laveau, Guillaume Soudat et Bénédicte Biraud.
Intervenants : Isabelle David, Préfet des Deux-Sèvres.

Retenues d'eau
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter