Renaître après Charlie : le parcours du combattant de Catherine Meurisse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol .

Catherine Meurisse est une rescapée, une survivante. Cette deux-sévrienne collaborait depuis 10 ans à Charlie-Hebdo quand elle a échappé -par hasard- au massacre de sa rédaction. Elle raconte dans son dernier album, "La légèreté", sa résurrection et son retour à la vie.

Catherine Meurisse a échappé au massacre de la rédaction de Charlie Hebdo mais pas à ses retombées. Arrivée en retard à la conférence de rédaction du 7 janvier 2015, cette dessinatrice n'a pas vu la scène sanglante laissée par les terroristes. Elle a dû l'imaginer, et a perdu pied dans cette confontation avec l'indicible.



C'est cette période qu'elle raconte avec des dessins dans son ouvrage "La Légèreté" : la perte de mémoire, la perte du rire, l'absence d'envie de dessiner, la sidération qui s'est emparée d'elle pendant plusieurs mois.

Cette passionnée de littérature, de théâtre et de beaux-arts va partir à la recherche de la beauté, certaine qu'elle retrouvera un peu de répit en compagnie de ses "grands hommes" : Marcel Proust ou le peintre Caravage deviennent ses "auxilliaires de vie". La Villa Médicis l'accueille, elle devient sa nouvelle maison pour enfin lui permettre de redessiner, d'abord en noir et blanc, puis en y ajoutant des couleurs qui signent son retour dans le monde des vivants.

Voici son témoignage recueilli par Elodie Gérard, Thomas Chapuzot, Raphaël Fischer et Carine Grivet.

durée de la vidéo: 03 min 13
Reportage E. Gérard, T. Chapuzot, R. Fischer et C. Grivet








Catherine Meurisse travaille déjà sur son prochain projet : un album intitulé "Les Grands Espaces", dans lequel elle évoquera ses souvenirs d'enfance étroitement liés au pays mellois, dans les Deux-Sèvres.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité