Un radar embarqué sur les routes des Deux-Sèvres

Un nouveau radar embarqué vient de faire son apparition dans les Deux-Sèvres. C'est l'un des derniers départements équipés de ce genre d'appareil affecté à la gendarmerie nationale.

© Maxppp
Indétectable et particulièrement efficace. Cette nouvelle génération de radars embarqués piège inéluctablement les conducteurs en excès de vitesse. Installé dans des voitures banalisées, l'engin est dissimulé dans la plaque d'immatriculation du véhicule. Le flash est invisible, remplacé par un filtre infrarouge. Les automobilistes et motards  verbalisés ne se rendent compte de rien. Il leur faudra attendre un courrier dans leur boîte à lettres pour apprendre la vitesse à laquelle ils roulaient et le montant de leur amende.

Ce dispositif, relié à une tablette numérique et à un boîtier électronique dans le coffre, permet d'effectuer des contrôles par tout type de temps, de jour comme de nuit. Les nouveaux radars mobiles embarqués dans des véhicules banalisés sont aussi furtifs qu'efficaces. Entrés en service depuis le mois d'octobre 2013, ils disposent d'une fonctionnalité nouvelle puisqu'ils flashent dans l'autre sens de circulation. Comprenez que ce radar peut enregistrer la vitesse d'un véhicule qu'il croise ou encore d'un véhicule qui le dépasse. Bref, plus aucune parade possible et l'obligation de respecter scrupuleusement les limitations de vitesse si l'on ne veut pas être verbalisé.

Une de nos équipes a suivi ce mercredi les gendarmes qui utilisaient ce nouveau radar sur les routes des Deux-Sèvres.

Reportage de Philippe Tanger et Thomas Chapuzot.

durée de la vidéo: 01 min 50
Un radar embarqué sur les routes des Deux-Sèvres

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière