Mimos : une 34 ème édition qui finit en beauté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karim Jbali
© France 3

Ils ont été encore nombreux cette semaine à se presser pour la 34ème édition du festival international du mime et du geste Mimos, en Dordogne. Les chiffres sont éloquents : 7 500 entrées payantes dans les salles, et près de 70 000 personnes dans les rues de Périgueux

Ils ont été encore nombreux cette semaine à se presser pour la 34ème édition du festival international du mime et du geste MIMOS, en Dordogne. Les chiffres sont éloquents : 7 500 entrées payantes dans les salles, et près de 70 000 personnes dans les rues de Périgueux. Le spectacle qui a attiré le plus de mondea été lundi soir sur les quais de l'Isle, le spectacle d'ouverture, intitulé Ilotopie. On a compté prés de 10 000 personnes à avoir vu cette « poésie sur l’eau ».

Depuis 34 ans , Périgueux est le grand rendez-vous des arts du mime et du Geste. Du centre-ville aux quartiers périphériques, Mimos «irrigue» la cité durant toute cette semaine estivale. Rapellons que Mimos a été créé en 1983 en l'honneur du mime Marcel Marceau. Ce festival est le deuxième festival de mime le plus important après celui de Londres. Basé essentiellement sur le mime, il s'est largement ouvert sur le théâtre de geste et de mouvement.

Mime, danse, théâtre gestuel, spectacles burlesques ou performance, les artistes ont fait de nouveau partager leurs histoires qui se racontent par le corps ; une « dramaturgie intime » poétique, drôle, virtuose mais aussi engagée. Car, s’ils déploient une étonnante diversité créatrice, ils sont avant tout les témoins de leur époque, s’interrogeant sur le monde qui les entoure, sur le vivre ensemble, sur l’avenir de la planète. C’est pourquoi, leurs spectacles conjuguent souvent enjeux esthétiques et réflexion sociétale.

durée de la vidéo: 01 min 18
Fin du festival Mimos

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.