Intercommunalité : un nouveau visage de la Dordogne en 2017

La Nouvelle Organisation Territoriale de la République (loi NOTRe) imposait un redécoupage aux départements au 1er janvier. En Dordogne le Schéma Départemental de Coopération Intercommunal (SDCI) comprend 38 propositions qui impliquent des regroupements de communes et d'intercommunalités

Par Pascal Faiseaux

Dans le département, 37 communes ont "disparu". De la même manière, il ne reste plus que 20 intercommunalités sur les 26 précédentes, résultat des différents regroupement de Communes, Communauté de Communes  ou Communautés d'Agglomérations. Le détail ci-dessous 

Les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre :

  • 3 nouvelles intercommunalités issues de fusions (dont les nouveaux conseils communautaires et présidents devront prendre leur fonction avant le 27 janvier prochain) 

    La Communauté d'agglomération Bergeracoise qui absorbe la Communauté de Communes des Côteaux de Sigoulès
    La Communauté de Communes Isle et Crempse en Périgord : résultat de la fusion de la Communauté de Communes Mussidanais en Périgord et de la Communauté de Communes du Pays de Villamblard
    La Communauté de Communes du Périgord Nontronnais : fusion de la Communauté de Communes du Périgord Vert Nontronnais et Communauté de Communes du Haut Périgord
     
  • 5 extensions de communautés :

    La Communauté d'Agglomération le Grand Périgueux absorbe :
              l'ex Communauté de Communes du Pays Vernois et du Terroir de la Truffe à l'exception de Trémolat et Limeuil
              la commune de Manzac sur Vern
              la commune de Sorges et Ligueux en Périgord
              la commune de Savignac les Eglises

    La Communauté de Communes des Marches du Périg'Or Limousin Thiviers-Jumilhac fusion de 
            la Communauté de Communes du Pays de Jumilhac Le Grand
            les Communes de l'ex Communauté de Communes du Pays Thibérien à l'exception de Sorges et Ligueux en Périgord

    La Communauté de Communes du Pays de Lanouaille résultat de la fusion de 
           la Communauté de Communes du Pays de Lanouaille
           les communes de l'ex Communauté de Communes Causses et Rivières en Périgord à l'exception de Savignac-les-Eglises

    La Communauté de Communes Bastides Dordogne Périgord qui absorbe la commune de Trémolat

    La Communauté de Communes Vallée de l'Homme qui absorbe les communes de Limeuil et d'Audrix
     
Les Syndicats
  • 15 fusions ont été réalisées dont 14 impactent les Syndicats d'Alimentation en Eau Potable (SIAEP)
  • 3 extensions ont été réalisées concernant les SIAEP
  • 12 syndicats ont été dissolus
DES NOUVELLES "SUPER-COMMUNES"

Avant 2015, la Dordogne comptait 557 communes. Un premier "dégraissage" avait abouti à une perte de douze communes en janvier 2016. La fusion 2017 en réduit encore le nombre. Elles seront désormais 520, soit 37 de moins qu'en 2014. Illustration ci-dessous avec la "Super-Commune" de Mareuil en Périgord qui a absorbé 9 petites communes
Mareuil en Périgord, une nouvelle "super-commune" qui en regroupe 9 autres
Depuis 2 ans la Dordogne a perdu 37 communes, résultat de la fusion d'une partie d'entre elles en nouvelles communes. Exemple en avec la fusion de 9 communes réunies sous l'appellation de Mareuil en Périgord. ITV de Pierre Morin, Ex-maire de Puyrenier, Jean-Luc Aimont, Ex-maire de Saint-Sulpice-de-Mareuil et Alain Ouiste, Ex-maire de Mareuil-sur-Belle  - France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Delphine Roussel-Sax


Bassillac et Auberoche résultat de la fusion de :
  • Bassillac
  • Blis et Born
  • Le Change
  • Eyliac
  • Milhac d'Auberoche
  • St Antoine d'Auberoche

Les Côteaux Périgourdins résultat de la fusion de
  • Chavagnac
  • Grèze
Castels et Bezenac fusion de 
  • Castels
  • Bezenac
Boulazac Isle Manoire fusion de 
  • Boulazac
  • Isle Manoire
  • Sainte-Marie de Chignac
Saint-Privat en Périgord fusion de : 
  • Festalemps
  • Saint Antoine de Cumond
  • Saint Privat des Prés
Cubjac Auvézère-Val d'Ans fusion de :
  • La Boissière d'Ans
  • Cubjac
  • Saint-Pantaly d'Ans
Val de Louyre et Caudeau fusion de : 
  • Sainte Alvère
  • Saint-Laurent les Bâtons
  • Cendrieux
Mareuil en Périgord fusion de :
  • Beaussac
  • Champeaux-et-la-Chapelle
  • Pommier
  • Les Graulges
  • Léguillac de Cercles
  • Mareuil sur Belle
  • Monsec
  • Puyrénier
  • Saint-Sulpice de Mareuil
  • Vieux Mareuil
Sanilhac fusion de 
  • Notre-Dame de Sanilhac
  • Breuilh
  • Marsaneix
La Tour-Blanche-Cercles fusion de
  • La Tour Blanche
  • Cercles

La Jemaye Ponteyraud fusion de 
  • La Jemaye
  • Ponteyraud
L'évolution entre le 1er janvier 2016 et le 1er janvier 2017
 Au 1er Janvier 2016Au 1er janvier 2017
Communes545520
Etablissements Publics de Coopération Intercommunale2620
Syndicats158122
Structures Intercommunales184142
 

© Préfecture de la Dordogne www.dordogne.gouv.fr
© Préfecture de la Dordogne www.dordogne.gouv.fr

Plus d'information sur le site de la Préfecture de la Dordogne
 

Un peu d'histoire...

L'union fait la force, paraît-il. Depuis plusieurs années déjà, les communes se sont regroupées en communautés d'agglomération, ou intercommunalités. Des structures en constante évolution, la tendance étant à la mutualisation des moyens et des ressources. En 2014, les intercommunalités de la Dordogne étaient réparties en 2 communautés d'agglomération et 24 communautés de communes. Leur nombre est passé de 52 en 2012 à 45 en 2013, puis 26 un an plus tard pour atteindre 20 aujourd'hui, et 19 en 2019 !

En 2011 naît un projet de réorganisation des intercommunalités de la Dordogne. A l'époque 53 entités doivent être ramenées à 24 en deux ans. Principales échéance, l'élargissement de la communauté d'agglomération de Périgueux et la création de la communauté d'agglomération Bergeracoise englobant Creysse et La Force.
Au final, il y aura 26 intercommunalités au lieu de 24. La communauté d'agglomération de Périgueux intègre 33 communes. 
En 2013, les dernières communes isolées rejoignent des intercommunalités. Il y a alors 453 intercommunalités regroupées qui seront regroupées en 2014 pour n'en former plus que 263.
2015-2016, on regroupe toujours plus !  Un nouveau projet de regroupement d'intercommunalités et de syndicats intercommunaux est adopté en septembre dernier : le nombre d'intercommunalités va baisser de 26 à 20 au 1er janvier 2017, puis à 19 au 1er janvier 2019. En effet la fusion de la communauté de communes du Pays ribéracois avec celle du Pays de Saint-Aulaye est la seule pour l'instant a avoir bénéficié d'un report... provisoire

La pagaille informatique des cartes grises

Près de chez vous

Les + Lus