• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Centre de Formation de la Gendarmerie de Saint-Astier : la tactique du gendarme depuis 50 ans

Le centre de formation de la Gendarmerie de St Astier forme chaque année près de 15 000 gendarmes en tenant compte de l'évolution de la société / © France 3 Périgords- Emilie Bersars & Bertrand Lasseguette
Le centre de formation de la Gendarmerie de St Astier forme chaque année près de 15 000 gendarmes en tenant compte de l'évolution de la société / © France 3 Périgords- Emilie Bersars & Bertrand Lasseguette

Le centre de formation de la gendarmerie est né quelques mois après les  événements de mai 68, tirant les enseignements des violentes émeutes populaires de l'époque. 50 ans plus tard, les formateurs s'inspirent du mouvement des gilets jaunes pour enseigner aux 15 000 gendarmes stagiaires annuels

Par Pascal Faiseaux

En un demi-siècle la société française a considérablement évolué, et les forces de sécurité ont dû s'adapter à ces évolutions... Après les émeutes de mai 68, le gouvernement a pris conscience d'un retard considérable dans son organisation pour faire face aux manifestations de rue violentes. Equipements inadaptés, manque d'organisation, différence de niveaux entre les compagnies et les hommes, il était temps de s'adapter.
 
Les forces de gendarmerie ont dû évoluer après les émeutes de 68 / © INA
Les forces de gendarmerie ont dû évoluer après les émeutes de 68 / © INA

Le premier avril 1969 l'ancienne base de soutien de l'armée de l'air de St Astier était transformée en Centre National d'Entraînement des Forces de Gendarmerie (CNEFG). Là seraient uniformisés les niveaux de formation et d'entraînement, pour s'adapter aux besoins de l'époque. 
 
A St Astier le centre de Formation né le 1er avril 1969 a eu pour tâche d'uniformiser les niveaux des compagnies de gendarmerie / © INA
A St Astier le centre de Formation né le 1er avril 1969 a eu pour tâche d'uniformiser les niveaux des compagnies de gendarmerie / © INA

50 ans plus tard, le centre a pris de l'ampleur. Devenu pôle d'excellence européen, il s'étend désormais sur 240 hectares, possède son propre village factice pour les entraînements en conditions réelles. 210 personnes y travaillent en permanence et l'on y accueille chaque année de 13 000 à 15.000 stagiaires venus du monde entier. A côté des forces de l'ordre européennes, on y croise des Marines américains, des saoudiens ou des pakistanais venus étudier les méthodes françaises pour gérer les émeutes, le terme consacré étant "la gestion démocratique des foules".
 
En 50 ans le centre de Formation de St Astier a acquis une réputation mondiale... des stagiaires venus du monde entier viennent y prendre des cours de "gestion démocratique des foules" / © INA
En 50 ans le centre de Formation de St Astier a acquis une réputation mondiale... des stagiaires venus du monde entier viennent y prendre des cours de "gestion démocratique des foules" / © INA


En phase avec la rapide évolution de la société, c'est aujourd'hui la crise des Gilets Jaunes qui est étudiée en cours. On y apprend aussi le "bon" usage des armes de défense parmi lesquelles les Lanceurs de Balles de Défense, les LBD dont l'usage fait actuellement polémique.
 
La gendarmerie tente de s'adapter à toutes les formes d'émeutes civiles, y compris les plus violentes / © France 3 Périgords
La gendarmerie tente de s'adapter à toutes les formes d'émeutes civiles, y compris les plus violentes / © France 3 Périgords

Demain, pour célébrer son demi-siècle d'existence, le CNEFG recevra la visite du ministre de l'intérieur en organisant une cérémonie militaire. L'occasion pour Christophe Castaner de saluer le travail des forces de la Gendarmerie fortement sollicitée ces dernières semaine et la qualité de la formation dispensée à St Astier.
 
Le centre de formation de la gendarmerie de St Astier a 50 ans
Sur 240 ha, le centre de St Astier accueille désormais 15 000 stagiaires par an, venus parfois du bout du monde. Un pôle d'excellence européen qui tire en ce moment même les enseignements de la crise des Gilets Jaunes. - France 3 Périgords - Emilie Bersars & Bertrand Lasseguette

Sur le même sujet

Le centre de formation de la gendarmerie de St Astier a 50 ans

Les + Lus

Les + Partagés