Cinq squelettes de Cro-Magnon étaient découverts il y a 150 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bouwy .

En mars 1868, des travaux de voirie aux Eyzies en Dordogne permettent la mise au jour d'ossements. Après analyse, il s'agit des restes de nos ancêtres. Le lieu de la découverte donnera son nom à l'homme de Cro-Magnon.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Enfouis sous des mètres de sédiments, les squelettes de 5 hommes de Cro-Magnon ont été mis au jour il y a 150 ans. Un couple âgé, un couple plus jeune et un nouveau né reposent ensemble. Des traces d'ocre rouge sur les crânes et des parures accompagnant les défunts indiquent assez vite aux chercheurs qu'ils ont affaire à un lieu de sépulture et à des rites funéraires. 

Conservés à Paris

Les restes de ces homo-sapiens sont rapidement transportés à Paris pour analyses. Ils sont toujours conservés au musée de l'Homme.



L'abri Cro-Magnon lui resta longtemps négligé. Classé au patrimoine de l'Unesco, il est acheté et transformé en 2014 en musée. 





durée de la vidéo: 01 min 37
150 ans après la découverte d'ossements de Cro-Magnon ©France 3 Périgords

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité