Coupe du monde de Rugby cochon : le rugby, la boue en plus !

Publié le Mis à jour le

Samedi le village de Coux-et-Bigaroque (24) accueillait la première coupe du monde de Rugby-Cochon ! 140 joueurs sur un terrain labouré et copieusement arrosé. Le plus dur étant de rester debout en étang de boue !

C'est une première mondiale, et elle a eu lieu ce 29 juin à Coux-et-Bigaroque, petite commune près de Buisson-de-Cadouin en Dordogne. Un thermomètre à 35° à l'ombre de la buvette, un champ ultra-labouré, des participants motivés et une averse artificielle abondante déversée par des arroseurs-canon pour maïs : tous les éléments d'un bon rugby cochon étaient réunis.
Les règles restent simples, du rugby, mais sans touche ni mêlée, à cinq contre cinq sur un petit terrain et avec de la boue jusqu’aux genoux. Dans un esprit sportif de parité les équipes sont mixtes,  mais les marquages féminins comptent double. Avec une certaine liberté d'interprétation arbritrale, parce que c'est pas simple d'y voir clair dans une mêlée aussi boueuse !

Aux commandes, le trésorier de l’association « Les Croquants du Périgord Noir » Jean-Christophe Abadie, radieux de voir le succès de l'épreuve : une trentaine d'équipes, soit 140 participants, ont occupé les quatre terrains, dont un « pelouse-piscine », presque constamment irigué par un arrosage agricole...
 
La première coupe du monde de rugby cochon ©France 3 Périgords