Dordogne : les anti-déviation de Beynac s'affichent sur les sites touristiques

Sur le château de Castelnaud-la-Chapelle / © France 3 Aquitaine
Sur le château de Castelnaud-la-Chapelle / © France 3 Aquitaine

Les opposants au chantier de contournement de Beynac ont recouvert plusieurs sites touristiques du Périgord noir de banderoles géantes, scuscitant la colère de Germinal Peiro, le président du département.

Par MK avec Maria Laforcade

"Non au massacre de la vallée". Difficile d'y échapper quand on visite le Périgord. Ces banderoles géantes sont affichées sur quelques-uns des sites les  plus touristiques du Périgord noir :  les châteaux de Castelnaud, Vézac  et  Beynac.
 
Le "massacre", dénoncé par ces banderoles, c'est le chantier de contournement de la commune de Beynac, lancé en février. Depuis des années, les anti-déviation demandent l'abandon du projet, qu'ils jugent dévastateur pour la biodiversité et l'esthétisme de la vallée.
 
© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

 Nouveau coup de force

Après s'être enchaînés aux pelleteuses, les opposants historiques ont donc réussi un nouveau coup de force. Leur action était prévue de longue date, mais s'est précipitée ces derniers jours avec l'apparition de pelleteuses sur le chantier.
 
Parmi les opposants, on trouve le propriétaire de deux des trois châteaux recouverts par les banderoles : Kleber Roussillon.
 
Face à lui, le président du conseil départemental Germinal Peiro. C'est lui qui avait remis au goût du jour le projet de déviation. Germinal Peiro a déjà fait part de son intention de faire enlever les banderoles.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Finale RoboCup 2017

Les + Lus