La Dordogne part à la chasse au tigre !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux
Un moustique tigre femelle gorgé de sang.
Un moustique tigre femelle gorgé de sang. © (CDC / BSIP/AFP)

Il est petit, mais féroce, silencieux et rapide, vorace, prolifique et dangereux : le moustique tigre remonte inexorablement du sud de la France vers les régions plus tempérées, et la Dordogne est désormais menacée par le fléau

Le moustique tigre menace la Dordogne ©France 3 Périgords


Généralement, ceux qui ont croisé Aedes Albopictus s'en souviennent. Celui qu'on appelle Moustique Tigre, en référence aux zébrures caractéristiques qu'il arbore, n'est pas du genre discret. Contrairement aux moustiques de début de soirée, celui-ci ne vous laissera pas tranquille, même en pleine lumière. Et comme si son culot ne suffisait pas, ce moustique d'origine tropicale peut se révéler porteur du chikungunya, de la dengue ou du Zika. Des maladies elles aussi tropicales aux effets ravageurs, voire mortels. Et si aucun cas de transmission n'a pour l'instant été avéré dans notre région, les possibilités sont de plus en plus grandes avec l'invasion de ce porteur potentiel.

C'est la raison pour laquelle l'Agence Régionale de Santé suit le plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika et organise chaque année du 1er mai au 30 novembre des mesures de surveillance, de lutte contre la prolifération du moustique et de protection des personnes. Un plan qui a permis de déterminer les zones où le tigre a été identifié. Si en Limousin et dans l'ex Poitou-Charentes le nuisible n'a pas encore été trouvé, la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques ont déjà été classés au niveau 1 du plan national.


Un tigre dans votre secteur ? Dites-le !!!


Plus la cartographie sera précise, plus la lutte sera efficace pour tenter d'endiguer le fléau. C'est la raison pour laquelle l'ARS est preneur de toute identification de moustique tigre.  Sur le site www.signalement-moustique.fr un questionnaire vous permettra de vérifier rapidement s'il s'agit bien d'un moustique tigre et d'indiquer sa présence. sur Smartphone, il existe même désormais l'application iMoustique pour connaître, apprendre à éviter et signaler rapidement le danger.
Des applications utiles que vous souhaitiez signaler une présences et savoir comment éviter la prolifération, que vous souhaitiez aller dans une zone touchée par la dengue, le chikungunya ou le virus Zika ou que vous soyez un professionnel souhaitant connaître la procédure pour signaler un cas suspect de dengue de chikungunya ou de Zika biologiquement confirmé.  En 2014 et 2015, plus de 10 000 personnes ont fait un signalement sur le portail. 1 764 d’entre elles se trouvaient dans une zone qui n’était pas considérée comme colonisée. Et parmi leurs signalements, 438 ont été identifiés comme correspondant bel et bien à des Aedes albopictus, après vérification par les opérateurs publics en charge de la surveillance. Ainsi, en seulement deux ans, la vigilance des habitants a révélé la présence de l’espèce dans 254 communes supplémentaires. Un bel exemple de sciences participatives.


Ovillanta : avec un vieux pneu, le piège à 3,50 dollar le plus efficace au monde pour éliminer les moustiques !

Les moustiques vous aiment ? Il y a peut-être une raison


Les soirs d'été, peut-être avez-vous côtoyé des "bars-à-moustiques"... ces personnes qui semblent inexorablement attirer tous les moustiques des environs alors que vous sortez indemne (et généralement hilares) de la soirée ? Ou bien peut-être êtes-vous vous-même le terrain d'atterrissage préféré ce ces antipathiques culicidés ? Voici quelques explications pour ne pas y voir un mauvais sort, ou une fatalité.
1/5ème de la population serait plus appétissante que les autres selon plusieurs critères.

Le groupe sanguin: Pour choisir son menu, le moustique lit un signal chimique dégagé par l'épiderme qui trahit le groupe sanguin. Les préférences culinaires varieraient selon le type de sang. Victimes préférées, à une large majorité, le groupe O, à près de 85%. Le groupe A ne serait plébiscité que par un peu plus de 45% des vampires miniatures. Le groupe B serait entre les deux. 

La respiration : Véritables avions renifleurs, le moustique détecte le dioxyde de carbone que nous expirons à 50 m. De par le fait, plus vous émettez du dioxyde, plus vous signalez votre présence. Et comme le pot catalytique individuel n'existe pas encore...

Pas trop d'effort ! : Autre promesse d'un bon repas pour Mme moustique : un soupçon d'acide lactique, un nuage d'ammoniaque et quelques autres substances exsudées par notre sueur et transformées par les bactéries présentes naturellement sur notre corps. Plus vous forcez, plus vous transpirez, et plus la chaleur diffuse vos effluves... et plus vous êtes appétissant ! Ces deux derniers facteurs expliquent notamment que les femmes enceintes, dont la température moyenne est d'un degré supérieur à la normale et qui ont une respiration plus importante que la moyenne, soient privilégiées lors des moustic-party. 
Si peu qu'en plus vous portiez sur vous des bactéries nombreuses et peu variées, vous augmentez encore vos chances d'être sélectionné. Un critère qui expliquerait notamment la prédilection pour les chevilles et les pieds, porteurs de nombreuses bactéries.

Et pour ne rater aucun moustique : Au moins un point commun, paraît-il, entre certaines personnes et les moustiques : l'appétence pour la bière. Vous buvez de la bière, et le moustique vous boira plus volontiers... Et il paraîtrait enfin que les couleurs facilement distinguables pour les moustiques comme le bleu fonçé, le rouge ou le noir leur permettrait de mieux vous distinguer. 

Pour se résumer : essayez d'être du groupe A, d'expirer le moins possible, de ne pas faire d'efforts ou du moins de ne pas transpirer (comme ça vous ne serez pas tenté de boire de la bière), de vous laver les pieds et les aisselles régulièrement, de vous habiller en blanc et de ne pas être enceinte. Si ça vous paraît trop compliqué, vous pouvez aussi éviter de laisser de l'eau stagnante à proximité pour que les moustiques ne se reproduisent pas, porter des vêtements longs, faire pousser lavande, géranium, citronnelle dans votre jardin et utiliser des moustiquaires (en évitant les insecticides, un remède parfois pire que le mal).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.