• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dordogne : le patron met des affiches sur le bord de la route pour recruter 10 personnes

Horizons Bois une entreprise de charpente-menuiserie qui augmente régulièrement son activité, mais peine à recruter pour répondre à la demande / © France 3 Périgords - Elsa Arnould et Antoine Roynier
Horizons Bois une entreprise de charpente-menuiserie qui augmente régulièrement son activité, mais peine à recruter pour répondre à la demande / © France 3 Périgords - Elsa Arnould et Antoine Roynier

Sa petite entreprise ne connaît pas la crise. Ce patron charpentier a du travail, tant de travail qu'il peine à trouver les 10 charpentiers, menuisiers et ingénieurs dont il a besoin pour répondre à la demande. Dans l'urgence, il a mis son annonce sur le bord de la route !

Par Pascal Faiseaux

Une petite affaire qui marche. Horizon bois 24, Menuiserie Charpente installée à Savignac-les-églises depuis 4 ans, possède un carnet de commande bien rempli.

Particuliers, bâtiments publics, l'entreprise compte parmi ses clients la Maison des Services de Sarliac-sur-l'Isle, la Maison des Vins de Bergerac, la Halle de Sorges et même l'église de Belvès. L'entreprise fait feu de tout bois avec succès.

Preuve que son patron Geoffroy Saguet, finaliste 2018 du concours du Meilleur Ouvrier de France et même pas encore trentenaire, a su satisfaire ses clients.

Mais pour continuer sur la même voie, le patron doit embaucher. 

Il a besoin d'un charpentier chef d’équipe, de quatre ouvriers qualifiés charpentiers, d'un chef d’équipe menuisier, de deux menuisiers, d'un couvreur et bientôt il lui faudra également un ingénieur. 10 personnes de plus pour 15 à 20 employés actuellement.

C'est que l'entreprise double son chiffre d'affaires chaque année

La situation idéale pour un chef d'entreprise ? Pas complètement. Car comme beaucoup de ses collègues dans sa situation, Geoffroy peine à trouver son personnel qualifié. Pas de jeunes formés sur le marché local.

Les annonces déposées à Pôle Emploi n'ont pas trouvé preneur, le bouche-à-oreilles ne lui a pas apporté non plus de solution définitive. 

Alors, des fois que, Geoffroy a décidé d'afficher une large banderolle sur la façade de son bâtiment.  " Nous recrutons : 05 53 06 85 00" Une proposition à laquelle on ne peut pas échapper... mais qui n'a pas encore suffi à lui procurer toute la main-d'oeuvre nécessaire...
 
Une entreprise de bois-charpente peine à trouver 10 employés
Victime de son succès, la petite entreprise de ce trentenaire peine à trouver assez de personnel qualifié pour répondre à la demande des clients ! - France 3 Périgords - Elsa Arnould & Antoine Roynier

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus