En Dordogne, pister les animaux de la forêt à la trace

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux
Des ruses de sioux pour pister les animaux à leur insu
Des ruses de sioux pour pister les animaux à leur insu © France 3 Périgords - Dorine Condé & Anne-Laure Meyrignac

C'est le retour d'une connaissance ancestrale que nous avons perdue, génération après génération. Identifier le passage des animaux sauvage aux traces qu'ils laissent peut à nouveau s'apprendre, grâce à une association de Dordogne.

Pour retrouver ses racines, rien de mieux que de chercher par terre. Persuadé que c'est en déterrant les savoir-faire de nos anciens que nous trouverons notre place dans le monde d'aujourd'hui, la joyeuse équipe dordognote de "Je suis la piste" organise depuis 7 ans des stages d'immersion en pleine nature.
Mêlant jeu, découverte, initiation et pédagogie, le credo reste toujours le même, se reconnecter à la Nature en général, et à la nôtre plus particulièrement.

Cro-Magnon et Mongols...

Pour ça, tous les thèmes sont bons : on peut apprendre à fabriquer un camp tribal, passer une nuit à la belle étoile sous la canopée périgourdine, apprendre à allumer son propre feu (par friction ou percussion), s'initier au tir préhistorique par propulseur, peindre comme Cro-Magnon, faire des nœuds comme un vieux loup de mer ou bien pratiquer le chant diphonique comme un Mongol Tibétain. 

Savoir dépister à l'ancienne

Plus simple, et à la portée de tous ou presque, on peut aussi suivre les animaux sauvages à la trace. Contre une petite poignée d'€uros bien contemporains, l'association de Sainte-Alvère vous initie à l'Art du Pistage Animalier de nos ancêtres pas si lointains, une compétence de haute technicité à l'époque. Et une façon de ré-apprendre à lire le langage de la Nature aujourd'hui.

J'entends le loup, le renard...

Traquer le renard, dépister la belette ou débusquer le cerf tout en restant invisible à leurs yeux, avouez que c'est classe. Et le faire dans un des départements les plus boisés de France, c'est encore mieux. Surtout si après avoir fouiné et fureté, on tombe sur la fouine et le furet. Il est toujours préférable de croiser un blaireau en pleine forêt qu'en pleine ville.

Et au pire, à défaut de tomber nez-à-groin avec un sanglier, vous serez toujours plus riche d'un incomparable bol d'air et d'une reconnexion à très haut débit avec la nature. Sans 5G. Les plus aventureux pourront même poursuivre la quête jusqu'au bout de la nuit. Chouette, non ?

Les cerfs, on trouve sabot

L'association initie les famille, les adultes, les enfants, les scolaires, les groupes comme les particuliers. Avec une limite, l'activité se déroulant dans un cadre naturel, elle est naturellement conditionnée par le bon-vouloir de Dame Nature, il est donc préférable de se renseigner sur les dates disponibles. Alors, qu'est-ce que vous attendez ? Allez, hop, tout le monde en piste ! 

Sur la piste des animaux de la forêt ©France 3 Périgords

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.