Juillet 2020, le plus sec depuis 70 ans : la Dordogne s'enfonce dans la sécheresse

95% de précipitations en moins sur une grande partie du Périgord au mois de juillet, des canicules à répétition : dans son bulletin de ce mercredi, la Préfecture de Dordogne annonce un renforcement des restrictions de prélèvement d'eau
Début août 2020, la Dordogne touchée par la sécheresse © France 3 Périgords - Pascal Faiseaux

Du jamais vu depuis l'après-guerre

Juillet 2020 est, à ce jour, le mois de juillet le plus sec depuis 1950. Une situation que l'on n'a pas connu depuis 70 ans, mais qui malheureusement semble devenir la norme. Dans son bulletin publié ce lundi, Météo France indique que les cumuls s'établissent entre 3 et 20 mm sur le département. Une goutte d'eau sur une terre assoiffée.
Par endroit, des arbres vieux de plusieurs dizaines d'années comme ce bouleau n'ont pas supporté la sécheresse © France 3 Périgords - Pascal Faiseaux

- 95% de pluie

Le déficit va de 70% à Monpazier dans le sud-est du département (une exception due à un orage localisé en début de mois) à 95 % sur une large partie du reste du territoire, notamment à Bergerac.

Soleil et canicule

Pas de quoi entretenir l'humidité pourtant abondante du mois de juin. Du coup les sols et les cours d'eau s'assèchent, et ce d'autant plus que la chaleur augmente parallèlement. Un à deux degrés au-dessus des moyennes en fin de mois dernier. Un ensoleillement maximal le mois dernier (+20% par rapport à 2019) et les épisodes caniculaires qui font grimper le thermomètre vers les 40° renforcent encore plus l'évaporation naturelle, contribuant à assécher les sols en profondeur.
Pour l'agriculture, certains agriculteurs ont la chance d'avoir une réserve d'eau parfois alimentée par des sources © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Les restrictions s'accentuent

La Préfecture de Dordogne vient de prononcer l'étiage (plus bas niveau annuel) sur les cours d'eau secondaires du département et s'alarme du débit rapide des axes principaux. Si la situation reste acceptable sur l’Isle et de la Dordogne, le niveau de la Dronne et de la Vézère inquiètent. 
 
la sécheresse cause un manque de fourrage que les éleveurs compensent avec leur réserve de foin normalement destiné à la saison hivernale © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Du niveau d'alerte à la situation de crise

Les restrictions d'usage sur 24 cours d’eau vont donc être étendues sur 6 bassins supplémentaires et 3 cours d’eau, la Belle et de la Sauvanie passent en crise. À partir de vendredi, le niveau d'alerte est atteint et il sera interdit de prélever :
2 jours par semaine (niveau d'alerte) sur l'axe Dronne aval, Auvézère et affluents, Blâme, Loue, Axe Vézère et Chironde-Coly
3 jours 1/2 (alerte renforcée ) sur la Tardoire, Bandiat, Dronne amont, Vern, Beauronne des Lèches, Beauronne de Saint-Vincent, Beauronne de Chancelade, Manoire, Cern, Beune, Enéa, Germaine/Lizabel, Caudeau, Louyre, Couze/Couzeau, Gardonnette, Lidoire, Conne, Bournègue et Dropt amont
Interdiction totale de prélèvement pour tout usage non prioritaire (situation de crise) sur la Belle, Sauvanie, Boulou, Céou aval, Céou amont, Tournefeuille, Estrop, Melve, Seignal
Des mesures qui dureront au moins jusqu'au prochain comité de gestion de l'eau, le 18 août, sauf si la situation évolue de manière notable
Plus de détails sur http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr
 
Les mesures de restriction d'eau s'accentuent dans le département © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Situations particulières commune par commune

Certains arrêtés de restriction sont pris par votre commune, à l’échelle locale et viennent s’ajouter à ceux pris par les préfectures. N’hésitez pas à vous adresser à votre mairie et à consulter la carte interactive sur toutes les restrictions d'eau en Nouvelle Aquitaine, commune par commune, sur le site de l'Agence Régionale de la Biodiversité

 
partager
Juillet 2020, le plus sec depuis 70 ans : la Dordogne s'enfonce dans la sécheresse
    Partager Facebook Messenger Whatsapp SMS Mail Twitter Flipboard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo canicule