Nouveau Printemps au Proche Orient de Périgueux : 9e édition

Publié le Mis à jour le

Du 15 mai au 03 juin 2017
Le Proche-Orient revient une nouvelle fois  pour un faire souffler un vent de culture dans toute l'agglomération de Périgueux.

durée de la vidéo: 01 min 45
Bruno Fert, photographe témoin de la disparition d'un monde ©France 3 Périgords

Pour sa neuvième édition, Printemps au Proche Orient a encore ouvert un peu plus son éventail  de propositions. Comme chaque année les manifestations s'articulent autour d'une exposition de photographies, mais aussi de concerts et de films.
A noter également que seront à mis à l'honneur la littérature, la bande dessinée, les arts visuels, le patrimoine, le théâtre, les contes, et cette année une nouveauté, la gastronomie du Proche Orient. 

"Printemps au Proche-Orient est un laboratoire d'échanges culturels, un manifeste qui souhaite rappeler que la culture n'est pas une option mais une nécessité, un investissement envers les jeunes générations, une ouverture d'esprit fondamentale." Nicolas Lux, initiateur du Festival. 



 

 Quelques temps forts...


Photographie
  Les absents, de Bruno Fert  

du 15 mai au 3 juin à la Visitation, Périgueux


"En 1948, la création de l'état hébreu déclenche la première guerre israélo-arabe et l'exode de plus de 700 000 palestiniens vers les pays voisins. Que reste t'il aujourd'hui de leurs villes et villages vidés de leurs habitants ? C'est pour répondre à cette question que je me suis rendu en Israël: pour y retrouver et photographier les vestiges de ces localités fantômes disparues dans le tourbillon de la guerre de 48. Ce reportage est un voyage dans le temps; un périple visuel aux origines de la question des réfugiés. Ces images sont un témoignage sur un moment clef de l'histoire de la région dont les conséquences sont aujourd’hui au cœur de notre actualité". Bruno Fert 
Prix Neuflize 2015
Prix Roger Pic 2013 - Société Civile des Auteurs Multimedia
Avec le soutien du Centre national des arts plastiques



La nuit des Musées au Proche Orient, Vésunna

20 mai 2017, Périgueux 


 En 2016, l’exposition « Vesunna / Palmyre » déclenchait  la surprise par tant de similitudes entre Proche-Orient et Occident antiques.  

Cette année, est mise en lumière une époque pionnière de prospections acrchéologiques au Levant, lorsque la Syrie et le Liban étaient sous mandat français.
Cette exposition suit les traces d’un aventurier de l’Entre-deux-guerres, à la fois missionnaire, explorateur, géographe, inventeur, aviateur et photographe passionné d’archéologie: le père Antoine Poidebard
"Les photographies d’Antoine Poidebard sont une des clés pour comprendre comment le patrimoine antique du Proche et Moyen-Orient a pu devenir une cible privilégiée de l’obscurantisme et du rejet de l’Occident." 



Cinéma

8 films en projections à Cap Cinéma, Périgueux ou en plein air.




Gastronomie 

23 et 24 mai, foyer socio-culturel et médiatèque de Trelissac

Pour la 1ère fois la cuisine sera présente lors de ce Printemps au Proche Orient, représentée par le chef libanais Karim Haïdar, créateur de la cuisine libanais contemporaine. Il viendra animer de 
nombreuses rencontres et ateliers, accompagné de Hind Tahboub, jeune chef palestinienne. 






Tout le programme est à retrouver sur  http://www.printemps-proche-orient.fr/   et sur Facebook