Périgord : les opposants au contournement de Beynac restent mobilisés

Après avoir passé les fêtes sur leur campement, à Castelnaud-la-Chapelle (24) les militants opposés au contournement routier de Beynac restent mobilisés.

© France 3 Aquitaine
La polémique sur le contournement de Beynac ne faiblit pas. Pourtant, les opposants, attendent eux aussi que la préfète Anne Gaëlle Baudoin-Clerc donne, comme l'avait annoncé le président du département Germinal Peiro,  le coup d'envoi des travaux du contournement de Beynac. Mais hors de question de rester les bras ballants pour autant.
 
Un petit groupe d'opposant a trouvé refuge dans le jardin d'une propriété de Castelnaud-la-Chapelle. C'est même sur ce terrain, prêté gracieusement par un couple de Parisiens, qu'ils ont passé les fêtes du réveillon.

"On est là pour un bon bout de temps, on a décidé de continuer notre action pacifique, mais avec fermeté", a promis Michel André, un des opposants au projet.
 
 

 Sur place, un grand barnum, ayant vocation à devenir un lieu d'échange d'information et de convivialité autour de ce projet qu'ils refusent en bloc a été mis en place. Un second espace d'information a été créé sur la commune de Vezac.


 Voir le reportage de France 3 Aquitaine
Les opposants à la déviation de Beynac toujours mobilisés

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société environnement architecture et urbanisme contournement de beynac aménagement du territoire