• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le syndicat des déchets de Dordogne créé la polémique avec une communication jugée sexiste

Le caractère sexiste de la une du magazine du syndicat départemental des déchets de Dordogne est dénoncé par les associations féministes. / © France 3 Périgords
Le caractère sexiste de la une du magazine du syndicat départemental des déchets de Dordogne est dénoncé par les associations féministes. / © France 3 Périgords

Une femme, toute de rouge vêtue, alanguie sur des sacs de déchets. Voilà la couverture du livret du SMD3, le syndicat départemental des déchets de Dordogne, censée illustrer la prochaine mise en place de la tarification incitative dans le département, et distribuée à 150 000 exemplaires.

Par Alice Robinet

Depuis quelques jours, le nouveau support visuel édité par le syndicat mixte des déchets de Dordogne suscite beaucoup de réactions.

En cause ? Une couverture jugée particulièrement sexiste, sur laquelle on peut voir une femme allongée sur des sacs de déchets. 
 
La couverture du magazine du SMD3 / © DR
La couverture du magazine du SMD3 / © DR




 

"Les organismes publics devraient être exemplaires" 


"C'est une image dégradante. Cela serait anecdotique dans une société égalitaire entre les femmes et les hommes" déplore Corinne Rey, secrétaire départementale de la CGT - 24

"Les organismes publics et les pouvoirs publics doivent être exemplaires", ajoute-t-elle.

"On ne peut pas demander des efforts aux citoyens, si soi-même, on s'en exempt" regrette-t-elle. 
 

"On veut tout aseptiser"


De son côté, le président du SMD3 ne voit pas trop le problème. 

"On est dans une période où on veut tout aseptiser, tout réglementer [...] je trouve que cette femme est très élégante dans sa tenue. Et son positionnement assis sur le sac noir nous prouve que l'on peut s'occuper des déchets tout en étant très bien habillé", affirme François Roussel. 

"Cela aurait pu être un homme en costard-cravate", ajoute-t-il, et en riant : "la prochaine fois, on y pensera" 
 
Le syndicat des déchets de Dordogne créé la polémique avec une communication jugée sexiste
Intervenants : Corinne Rey, Secrétaire départementale de la CGT - 24 ; François Roussel , Président du SMD3 Equipe : BERSARS Emilie, TINON Pascal, GIRAUD Sophie

 

"Ils nous reprochent de manquer d'humour"


De son côté, l'association "Femmes solidaires Dordogne", indique avoir porté plainte auprès du jury de déontologie publicitaire, et envisage d'autres actions. 

"Nous sommes satisfaits de voir que la plupart des réactions sur les réseaux sociaux vont dans notre sens", réagit Pascale Martin, la présidente de l'association.

"En revanche, les élus à l'origine de la publication nous reprochent de manquer d'humour, ce qui est une réaction classique, qui montre qu'ils n'ont rien compris", souligne-t-elle. 



 
 

Sur le même sujet

Le nouveau revers du village des marques à Coutras

Les + Lus