• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Truites en Dordogne : derniers lâchers d'alevins, en attendant l'ouverture samedi

Des alevins élevés et lâchés pour préparer l'ouverture de la saison de la pêche à la truite / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Clémence Rouher
Des alevins élevés et lâchés pour préparer l'ouverture de la saison de la pêche à la truite / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Clémence Rouher

Samedi, c'est l'ouverture de la pêche à la truite ! En Dordogne comme chaque année, la Fédération de Pêche a préparé la saison bien en amont. L'an dernier 800 000 bébés fario ont été relâchés dans les cours d'eau du département. Les bébé-truites lâchées aujourd'hui seront prêtes dans quelques mois

Par Pascal Faiseaux

Petit poisson deviendra grand,
Pourvu que Dieu lui prête vie.
Mais le lâcher en attendant,
Je tiens pour moi que c'est folie ;
Car de le rattraper il n'est pas trop certain.

Jean de la Fontaine

Et pourtant, à Brantôme ce matin, les alevins ont à nouveau été lâchés par centaines... Des bébés-truites Fario que la Fédération de Pêche de Dordogne compte bien reprendre, au moins en partie, au bout des lignes de ses adhérents dans les mois qui viennent. Quand à celles que les pêcheurs vont tenter de prendre à partir de samedi, elles ont été relâchées il y a quelques mois déjà.
Alevinage en Dordogne avant pêche à la truite
Depuis une vingtaine d'années, il est procédé à la capture de truites sauvages que l'on fait se reproduire avec assistance à la ferme salmonicole de Mouleydier. Un alevinage de certains cours d'eau choisis qui deviennent de véritables "pépinières à truites" et à partir desquels les populations pourront se répartir progressivement sur l'ensemble des cours d'eau.
Lâcher de truites près de St Jean de Côle / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Lâcher de truites près de St Jean de Côle / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Les carnassiers aussi, Brochets, Sandres, Perches et Black-Bass font l'objet de repeuplements car leur pêche attire de plus en plus d'amateurs. Plusieurs milliers de Brochets et Black-Bass produits à Valojoulx près de Montignac sont ainsi relâchés chaque année sur la Dronne, la Vézère, l'Isle, la Dordogne et certains plans d'eaux gérés.
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Mais ce n'est pas uniquement pour le plaisir de leurs adhérents que la Fédération de Pêche procède à ces coups de pouce piscicoles. Les perturbations environnementales nuisent aux populations naturelles, et sans ces apports artificiels, la fédération assure que la ces espèces auraient de grandes difficultés à subsister. La Fédération procède également à des comptages et des aménagements pour assister au mieux la reproduction naturelle de cette faune. 
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

En attendant, à partir de samedi les pêcheurs les plus chanceux pourront appliquer à la lettre la fin de la fable :

Vous irez dans la poêle, et vous avez beau dire,
Dès ce soir on vous fera frire.
Un tien vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l'auras :
L'un est sûr, l'autre ne l'est pas.
 
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
L'écloserie qui permet de mettre au jour les alevins de fario qui seront relâchés / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
L'écloserie qui permet de mettre au jour les alevins de fario qui seront relâchés / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Les équipes de France 3 Périgords se mouillent pour vous / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Les équipes de France 3 Périgords se mouillent pour vous / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus