Les cheminots toujours mobilisés à Périgueux pour sauver les emplois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cendrine Albo

Ce ne sont plus 90 mais 60 postes qui seront supprimés l'an prochain aux ateliers du Toulon. Ces ateliers de maintenance gèrent majoritairement l'entretien et la réparation des trains Corail voués à disparaître. Les cheminots réclament "d'autres charges de travail" pour maintenir l'emploi. 

Près de 600 personnes ont encore manifesté dans les rues de Périgueux jeudi après-midi. 

"Moins 60 au lieu de moins 90, nous c'est pas moins 60 qu'on veut, c'est du boulot et des charges d'avenir pour 2017 et au-delà!" clame un responsable syndical au départ du cortège.

Les cheminots, qui ont terminé leur marche devant la Préfecture, demandent aux élus et à l'Etat de se mobiliser pour préserver les emplois dans leurs ateliers de maintenance.

"La politique de la SNCF c'est de ne plus faire de révision lourde de matériel. Le Corail, ça fait 40 ans qu'on sait qu'il va disparaître, ils n'ont absolument rien prévu pour remplacer cette charge" dénoncent-ils.

Regardez le reportage de Bruno Ardoin et Pascal Tinon :

durée de la vidéo: 01 min 22
Les cheminots toujours mobilisés à Périgueux contre les suppressions de postes

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.