• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dordogne : le PS porte plainte après des tags antisémites sur une affiche électorale de Raphaël Glucksmann

Capture écran compte Twitter de Emeric Lavitola, PS de la Dordogne. / © Fédération PS Dordogne
Capture écran compte Twitter de Emeric Lavitola, PS de la Dordogne. / © Fédération PS Dordogne

Une croix gammée, des initiales "hh" et des propos antisémites ont été retrouvés à Périgueux sur une affiche de campagne de Raphaël Glucksmann, tête de liste aux élections européennes pour le PS et Place Publique.

Par America Lopez


Nous ne laisserons pas la haine se propager, écrit Emeric Lavitola, 1er fédéral du parti socialiste de Dordogne, sur Twitter.

Des tags antisémites ont été découverts sur une affiche de campagne de Raphaël Glucksmann, tête de liste Envie d'Europe, à Périgueux, en Dordogne.

On peut lire notamment "je suis nazi", "juif"et une croix gammée a été dessinée sur sa chemise.
 
Dans un tweet posté mercredi, Emeric Lavitola indique que le parti socialiste a déposé plainte au commissariat de Périgueux hier, car "le caractère antisémite est clairement avéré".
 
 
Une autre affiche électorale de Raphaël Gluksmann a été taguée à Périgueux. / © Emeric Lavitola / PS de Dordogne
Une autre affiche électorale de Raphaël Gluksmann a été taguée à Périgueux. / © Emeric Lavitola / PS de Dordogne

D'autres affiches taguées avec des inscriptions antisémites


Sur son compte twitter, Rapahël Glucksmann, de confession juive, a réagi mercredi après la découverte d'une autre affiches taguée avec des propos antisémites à Paris.

Ecrite en lettres capitales, l'inscription "juif" barre le front du candidat sur l'affiche élecrorale. 

Cette vieille peste ne disparaîtra donc jamais totalement. Et toujours il faudra la combattre. Partout. Quelle que soit la minorité qu’elle vise. Nous ne baisserons jamais ni la tête, ni les yeux. Et nous traquerons la haine. Sans relâche.

Parmi les autres tags, on peut également lire écrit en allemand "achtung juden" ou encore "rauss" ("dehors"). Le ou les auteurs de ces inscriptions ont également dessiné un nez crochu sur le visage de Raphaël Glucksmann.

Cette haine, il faut qu'on soit tous unis pour la traquer, Raphaël Gluksmann a commenté sur RMC jeudi matin.

 

Sur le même sujet

Apprentis et candidats au permis de conduire, ils attendent toujours l'aide de l'Etat

Les + Lus