Lutte contre les feux de forêt en Dordogne : un stage pratique pour les pompiers volontaires

durée de la vidéo : 00h01mn35s
Des stagiaires pompiers-volontaires font un stage de formation pratique à Vaunac en Dordogne. ©France 3 Périgords

A Vaunac en Dordogne, quinze stagiaires sont en formation pratique pour devenir pompiers-volontaires. Ils seront opérationnels sur les feux de forêt dès cet été.

Leur combat contre les incendies de cet été a suscité des vocations. Les sapeurs-pompiers forment de nouveaux volontaires grâce des stages organisés tout au long de l'année, comme ici à Vaunac en Dordogne. 

Ces stagiaires pompiers-volontaires s'activent. Ils courent à travers la forêt, lance incendie à la main. Contrairement aux apparences, ils ne sont pas en opération, il s'agit bien d'un exercice. Quinze pompiers volontaires, âgés de 18 à 40 ans, ont rejoint les rangs de ce stage combiné. 

Il y a ceux qui tirent les tuyaux, ceux qui conduisent les camions, et ceux qui dirigent les opérations. "Je vous informe qu'un avion se rend sur zone et va procéder au largage sur flan droit", prévient un des pompiers-stagiaires dans son talkie-walkie. 

Ces manœuvres sont toujours réalisé sous l'œil attentif des formateurs. "Je suis avec lui en permanence et j'observe tout ce qu'il fait, c'est-à-dire ses reconnaissances, les actions qu'il donne à ses différents engins, tout le déroulé de son intervention", détaille le lieutenant Lionel Chanceau, adjoint au chef de centre de Brantôme. 

Opérationnels dès l'été 2023

Et après les exercices, vient une session de débriefing. Le stagiaire fait le compte rendu de son opération, et explique les choix qu'il a fait au formateur.

Ces débriefings vont lui permettre de s'autojuger, de voir s'il a vu les difficultés qu'il avait, et vont nous permettre de le guider sur ce qu'on attend sur les prochaines manœuvres.

Lieutenant Lionel Chanceau

à France 3 Périgords

"On a appuyé sur les points faibles, à améliorer, et les points forts, qui ne sont pas des acquis puisqu'il faut toujours bosser dessus", complète le lieutenant Raphaël Fuchs.

Ces quinze stagiaires devraient être prêts dès la saison prochaine pour d'éventuelles interventions sur des feux de forêt en Dordogne.