• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Périgueux : 50 formateurs recrutés chaque année par le centre de formation du Service Militaire Adapté

Le DSMA de Périgueux / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette
Le DSMA de Périgueux / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette

Le DSMA de Périgueux est le seul pôle d'insertion professionnel pour les jeunes d'outre-mer dans la métropole. Orienté vers le Service Militaire Adapté il est désormais en charge du recrutement d'une cinquantaine de formateurs par an pour les autres centres de SMA en outre-mer

Par Pascal Faiseaux

Sur les 6 000 ultramarins qui ont bénéficié du Service Militaire Adapté l'an dernier, une centaine est passée par Périgueux.
Une centaine d'Ultramarins formée à Périgueux chaque année / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette
Une centaine d'Ultramarins formée à Périgueux chaque année / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette

Le SMA est un dispositif d'insertion socio-professionnelle dont l'idée est née aux Antilles dans les années 60. Destiné aux jeunes français d'Outremer, il leur propose de suivre dans le cadre militaire une formation professionnelle pour faciliter leur insertion dans la vie active.
Des dizaines de formations différentes sont proposées par les SMA / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette
Des dizaines de formations différentes sont proposées par les SMA / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette

Les SMA sont présents dans toutes les collectivités et les départements d'Outremer. Celui de Périgueux date de 1995, alors que le service militaire obligatoire avait été supprimé. Cette implantation inédite sur le sol métropolitain doit faciliter la mobilité et la formation des volontaires en métropole. 

Actuellement, les stagiaires obtiennent un niveau CAP ou BEP qui leur garantit un taux d'insertion en milieu professionnel d'environ 75 %.
Le DSMA de Périgueux créé en 1995 après l'arrêt du service militaire obligatoire pour faciliter l'insertion des jeunes ultramarins en métropole / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette
Le DSMA de Périgueux créé en 1995 après l'arrêt du service militaire obligatoire pour faciliter l'insertion des jeunes ultramarins en métropole / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette

Le centre assure également la formation d'environ 200 militaires détachés de leur ministère d'origine pour intégrer les autres SMA.

Enfin, le DSMA de Périgueux assurera désormais le recrutement d'une cinquantaine de formateurs professionnels chaque année. Ces formateurs suivent une formation militaire de 3 mois à Fréjus puis passent quelques semaines par Périgueux avant d'être affectés en Guadeloupe, à Mayotte ou à la Réunion. 
6 000 jeunes ultramarins sont formés chaque année dans le cadre du Service Militaire Adapté / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette
6 000 jeunes ultramarins sont formés chaque année dans le cadre du Service Militaire Adapté / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette

40 à 60 postes sont à pourvoir chaque année dans des dizaines de domaines professionnels différents. Des postes aussi divers que l'environnement, la construction, la mécanique, les services à la personne...

Pour postuler, il faut posséder une formation dans les domaines recherchés, être âgé de 18 à 30 ans, et au minimum titulaire d'un CAP ou BEP. Les contrats sont de deux ans renouvelables, avec un maximum de 8 ans.

Vous pouvez poser votre candidature directement par mail auprès du Capitaine Laurent Chouilly, commandant du détachement du SMA de Périgueux
 
Le Détachement du Service Militaire Adapté recrute à Périgueux
Le DSMA recrutera désormais les formateurs pour les autres centres de Service Militaire Adapté, objectif fournir des formations pour la professionnalisation de 6 000 jeunes ultramarins chaque année - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Bertrand Lasseguette

Sur le même sujet

Côté tourisme, la canicule a forcé chacun à s'organiser en Dordogne

Les + Lus