Les Portes du Cuir à St Junien (87), l'excellence du cuir à fleur de peau

Les Portes du Cuir, le salon des professionnels du cuir se tiendront à St Junien du 27 au 29 septembre. 13 professionnels de Dordogne seront présents / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Christophe Brousseau
Les Portes du Cuir, le salon des professionnels du cuir se tiendront à St Junien du 27 au 29 septembre. 13 professionnels de Dordogne seront présents / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Christophe Brousseau

C'est une industrie très spécialisé et de haut niveau, à cheval entre Périgord et Limousin. Cette année le 7ème salon "les portes du Cuir" donne rendez-vous aux professionnels du 27 au 26 septembre à St Junien (87), capitale historique de la ganterie française. 

Par Pascal Faiseaux

Comme toutes les industries du luxe, la filière cuir reste un fleuron du savoir-faire français. Un savoir-faire qui a su garder assez de racines vivantes dans la région Périgord-Limousin pour refleurir autour de quelques grands noms, Repetto, Hermès ou encore la sellerie CWD, JM Weston, Agnelle. Les Portes du Cuir, c'est l'occasion pour les grands noms comme pour les plus modestes d'échanger et de découvrir les innovations

Un rendez-vous bientôt bisannuel, et fixe

Les six premières éditions du salon ont été itinérantes. Elles ont eu lieu au cœur du parc Périgord-Limousin, à Thiviers, Nontron, Montbron, Saint-Junien et Saint-Yrieix. Cette année c'est à St Junien, en Haute-Vienne, qu'aura lieu le rendez-vous. Une ville qui a également fait les beaux jours du cuir français avec des gants réputés, aujourd'hui encore produits pour Hermès dans ce qui est devenu aujourd'hui la plus ancienne ganterie en activité sur les bords de Vienne.

C'est d'ailleurs là que devrait être définitivement fixé le rendez-vous qui deviendra également bisannuel. Un choix stratégique pour des raisons d'organisation, et pour fidéliser le grand public, Thiviers gardant la partie formation...
 

Mettre le cuir au vert

Organisés autour de ResoCUIR les professionnels cette année se pencheront particulièrement sur leur responsabilité environnementale. Une nécessité dans l'air du temps pour cette industrie dont l'impact environnemental par le passé a souvent été pour le moins contestable. Les plus anciens se souviennent de la pollution autour des tanneries. Heureusement les temps ont changé.

De l'animal.. au magasin

Lorsqu'on parle cuir, il ne s'agit pas d'une activité, mais d'une multitude de professionnels, d'un bout à l'autre de la filière. Ce sont donc les éleveurs, les tanneurs, les artisans, les industriels, et les revendeurs qui sont concernés, sans oublier leurs syndicats et les organismes de formation. Les portes du cuir sont pour eux l'occasion d'échanger, une cinquantaine d'exposants viennent pour cela, et pour se faire connaître du grand public auprès de stands de démonstration et d'animations.
 

Le salon du cuir en chiffres

Les Portes du Cuir, ce sont 5 500 visiteurs, 50 exposants, 18 ateliers d'initiation et 4 expositions

Les petites mains du cuir

Objet de passion, le cuir suscite les vocations. Impossible de répertorier les innombrables petits artisans qui travaillent avec passion cette matière vivante. Parmi eux, Caroline a créé son petit atelier à Piégut-Pluviers. La Cakoquinerie est un lieu modeste, mais d'où sortent des petit chefs-d'œuvre de patience, de minutie et de raffinement. 
 
Caroline, maroquinière à Piégut-Pluviers
Les portes du cuir, le salon de la filière cuir ouvre ses portes à St Junien du 27 au 29 septembre. Parmi les exposants, Caroline proposera de faire découvrir ses créations. Des petits chef-d'œuvre patiemment élaborés par cette autodidacte passionnée - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Christophe Brousseau

 

Sur le même sujet

Réaction d'Eric Corréia sur la légalisation des 2 ans d'expérimentation du cannabis thérapeutique

Les + Lus