Se garer à Périgueux : 35 euros pour 2 h 30 à partir du 1er janvier !

© France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Delphine Roussel-Sax
© France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Delphine Roussel-Sax

A partir du 1er janvier prochain, plus question de stationner longtemps en ville à Périgueux. Si vous restez plus de 2 h 30 sur place, vous paierez  35 euros ! 

Par Pascal Faiseaux

Stationnement à Périgueux : bientôt 35 €uros pour 2h30

35 euros à partir de deux heures et demi de stationnement : à partir du 1er janvier prochain si vous allez à Périgueux en voiture, il vaudra mieux regarder attentivement où vous vous garez et surveiller attentivement votre montre pendant que vous faites vos courses !

Périgueux possède 15 650 places de stationnement. 3000 d'entre elles sont payantes. Environ 1700 places sont en souterrain, plus de 300 dans des parkings aériens et enfin 600 places sont sur la voie publique, le long des rues. Ce sont ces 600 places pour lesquelles le tarif sera désormais révisé et uniformisé dès le 1er janvier prochain.

Après avoir pris un ticket obligatoire, les 20 premières minutes seront gratuites. Ensuite une montée progressive et "raisonnable" peut vous emmèner à régler 2,40 euros pour une durée maximale de deux heures. Mais si vous dépassez ces deux heures, les tarifs explosent pour culminer à 35 euros à partir de 2h30. En fait, vous paierez d'office l'amende pour dépassement d'horaire. Seule solution pour limiter les frais dans ce cas : s'acquiter dans les 5 jours d'une somme "réduite" à 15 euros.

Pourquoi ? 

La décision a été prise en Conseil municipal vendredi soir et elle s'aligne avec la loi de modernisation de l’action publique qui entre en vigueur en début d'année prochaine. Cette loi permet et incite notamment les mairies à "faire bouger" les véhicules pour éviter que les rues des villes ne soient que des vastes parkings. Une sorte de "rotation forcée" qui transforme de fait toutes les places de parking payante dans la rue en "arrêts minute". La majorité des automobilistes qui ignore combien de temps elle va passer en ville va désormais chercher une place dans l'un des parkings privés disponibles. L'argent transitera de toute façon comme toujours par la poche des opérateurs privés. En effet, Périgueux possède un système de gestion particulier qui fait que les 330 000 euros annuels de recettes générées par ces 600 stationnements sont déjà versés à la société privée Indigo avec qui la ville est liée jusqu'en 2029.

Reste désormais à équiper la ville de nouveaux horodateurs et surtout faire passer la pilule auprès des usagers. Pour cela, le maire Antoine Audi a déjà le slogan de la campagne d'affichage “Je parque à Périgueux” 

Sur le même sujet

Les + Lus