VIDÉO. Urbanisme, de nouveaux équipements pour le quartier de Chamiers

Publié le
durée de la vidéo : 01min 40
Le gigantesque chantier de renouvellement urbain se poursuit à Coulounieix-Chamiers. L'opération d'un coût total de 50 millions d'euros ne se limite pas aux logements, on y investit aussi dans de nouveaux équipements collectifs. ©France 3 Périgords

Le gigantesque chantier de renouvellement urbain se poursuit à Coulounieix-Chamiers. L'opération d'un côut total de 50 millions d'euros ne se limite pas aux logements, on y investit aussi dans de nouveaux équipements collectifs.

Deux nouveaux bâtiments au service de la collectivité ont été inaugurés cette année à Coulounieix-Chamiers, à deux pas de la cité Jacqueline Auriol : le centre social et la maison de quartier.  

Le centre social Saint-Exupéry se trouvait auparavant dans une ancienne école (Jules Verne). Il a quasiment doublé de surface dans ses nouveaux murs. 

Un vrai plus pour l'équipe qui y travaille, qui gagne en confort, et aussi surtout pour les adhérents de la structure, qui disposeront désormais de nouvelles salles pour les différentes activités proposées. 

Le centre social a été labellisé Maison France Services. Les habitants peuvent y trouver notamment de l'aide pour accomplir les nombreuses formalités numériques. 

Placée au bord de l'avenue du Général de Gaulle, la nouvelle salle des fêtes impressionne par sa taille et son allure.

Elle a été baptisée du nom de la spationaute Claudie Haigneré, pour rester dans un univers aéronautique. Jacqueline Auriol et Antoine de Saint-Exupéry étaient des aviateurs et c'est à Chamiers en avril 1911 que s'est déroulé le premier meeting aérien de la région. 

Pour revenir à l'opération de renouvellement urbain, les travaux se poursuivent dans ce secteur. L'ancienne école et ancien centre social devrait accueillir le CCAS (centre communal d'action sociale) de la commune et un centre médico-social (rattaché au département). Les ouvriers s'y activent. Le nouveau CCAS devrait ouvrir au mois de février 2023. 

L'ensemble formera un Pôle des solidarités. Le coût des travaux pour cet ensemble est estimé à 3,76 millions d'euros. Le programme ANRU dans sa globalité lui est d'un montant de 50 millions d'euros. 

Pour un rappel du contenu de ce grand programme urbanistique cliquez sur ce lien

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité