Vente d'alcool sans licence IV : les commerçants de Sarlat dénoncent les fraudeurs

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Plusieurs commerçants de Sarlat dénoncent l'augmentation du nombre d'établissements proposant de l'alccol fort à leurs clients sans posséder de licence IV. Ils demandent aux pouvoir publics d'agir contre cette concurrence, jugée déloyale. 

Par MK avec Emilie Bersars

Peut-on vendre de l'alcool dans son café sans posséder de licence IV ? La question se pose à Sarlat, où une quinzaine d'établissements seraient concernés.

La licence IV, qui permet de vendre tous types d'alcools, y compris les alcools forts, se fait sous conditions : elle implique une formation de 20 heures et s'obtient après obtention d'un permis d'exploitation et une déclaration en mairie. 
Et surtout elle a un coût : entre 10 000 et 80 000 euros en moyenne. De quoi sans doute, en décourager plus d'un.
 

"Personne ne fait rien"

"Ce phénomène existe depuis des années, mais s'amplifie depuis quatre ou cinq ans. C'est de pire en pire, assure Franck Champou, commerçant dans la ville périgourdine. 
Pourquoi je ne sais pas. Ce qui est sûr, c'est que ça se sait, et que personne ne fait rien".


Franck Champou n'est pas le seul à dénoncer cette concurrence déloyale. Jean-Marc Tudury, également installé à Sarlat déplore également que de nombreux établissements servent de l'alcool sans autorisation. "A force, ca porte préjudice à la valeur des commerces et au chiffre d'affaire", regrette-t-il. 

Rappel à la loi


La mairie de Sarlat a été saisie par les commerçants mécontents, et a, pour l'heure, adressé un simple rappel à la loi aux fraudeurs. "A un moment il faudra peut-être être plus dur, admet Patrick Aldin, adjoint au maire de SarlatCe sera alors aux services compétents de rendre visite aux personnes qui ne respectent pas la loi".

Les commerçants en règle demandent eux une véritable prise de conscience sur le sujet, et rappellent que c'est surtout en été, période à très forte fréquentation touristique, que les infractions se multiplient. 

Voir le reportage de France 3 Périgords
Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

 

Sur le même sujet

Les + Lus