Ecoles, collèges, lycées : à quoi s'attendre ce mardi 17 décembre en ex-Aquitaine

Une forte mobilisation est attendue dans l'Education Nationale ce mardi 17 décembre. Du côté des collèges et lycées, le nombre de grévistes pourrait atteindre plus de 70%, comme le 5 décembre dernier. Dans les écoles, un enseignant sur deux sera en grève.

Par C.O

Collèges, lycées : "du même ordre que le 5 décembre dernier, c'est-à-dire 73 % de grévistes"

Difficile de dire précisément quel sera l'ampleur de la mobilisation dans le 2nd degrès (collèges et lycées) car le personnel n'est pas soumis à une déclaration préalable comme dans le primaire, mais d'ores et déjà, Jean-Pascal Méral (secrétaire général du SNES de l'Académie de Bordeaux), annonce qu'"on part sur une grève majoritaire". "Vu le durcissement des annonces d'Edouard Philippe", "les promesses de valorisation du statut des enseignants sans plan de financement", "plus personne n'a confiance" explique-t-il.

La mobilisation devrait donc être selon Jean-Pascal Méral "du même ordre que le 5 décembre dernier, c'est-à-dire 73 % de grévistes" sur l'ensemble de l'Académie de Bordeaux. Quelles seront les conséquences de cette grève sur les collèges et lycées. A priori ces derniers devraient être peu touchés. En revanche dans les collèges c'est le nombre de surveillants ("assistants d'éducation") grévistes qui fera qu'un établissement sera obligé de fermer ou pas. Ce n'est donc qu'à 8 h mardi 17 décembre qu'on en saura plus. 

Dans les internats, le personnel se prononcera dès la prise d'embauche c'est-à-dire dès 19h voire minuit ce lundi 16 décembre. En fonction du nombre de grévistes, certains pourraient fermer.

 

 
La moitié des enseignants en grève dans le primaire

Dans les écoles primaires, on s'attend également à une forte mobilisation. Dans le premier degrés, une déclaration préalable doit être réalisée 48 h à l'avance pour que la mairie puisse prendre le relais lorsque le taux de grévistes dépasse les 25 %.

À l'échelle nationale, il faudra compter sur 50 % de grévistes. Et visiblement, on part sur la même tendance en Gironde, "un enseignant sur deux sera en grève", annonce Samantha Fitte du SNUipp. C'est un peu moins que le 5 décembre dernier où les syndicats avaient comptabilisé 70 % de grévistes.

Pour connaître les conditions d'accueil de votre enfant n'hésitez pas à vous rendre sur le site de la mairie concernée. La mairie de Bordeaux par exemple va mettre en place trois types de prise en charge : accueil avec menu de secours, accueil avec pique-nique, ou pas d'accueil ni de restauration. Pour savoir dans quelle catégorie, se situe votre établissement, cliquez ici.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus