• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Cap Sud Ouest

Dimanche à 12h55
Logo de l'émission Cap Sud Ouest

VOIR ou REVOIR Bassin d’Arcachon, un trésor si fragile

La Leyre, Bassin Arcachon / © France 3 Nouvelle-Aquitaine
La Leyre, Bassin Arcachon / © France 3 Nouvelle-Aquitaine

Le Bassin d’Arcachon,  bercé par les marées, est une oasis de nature à préserver et un plaisir à observer !
 

Par Sylvie Ginestière


C’est une petite mer intérieure, quasi unique en Europe, une pépite d’Aquitaine réputée pour sa beauté bien sûr, mais aussi et surtout pour son écosystème si particulier. 20 kilomètres de large, 14 de long, le Bassin d’Arcachon offre toute l’année un spectacle exceptionnel : deux fois par jour, la lagune se vide et se remplit modifiant totalement les paysages. A fort coefficient l’eau recouvre 150 Km2 à marée haute, et seulement 40 à marée basse. Grâce à ce perpétuel mouvement, le Bassin est un paradis pour les oiseaux. 
Pour bien connaître le Bassin d’Arcachon, il faut laisser de côté les cartes postales, s’éloigner des plages océanes. Car c’est dans sa partie la moins connue du grand public, le fond du Bassin, que se trouvent les plus beaux trésors. Guidé par Philippe Nadé, Eric découvre le domaine de Certes, l’un des marais endigués les plus vastes d’Europe. Un espace à la destinée hors du commun. Totalement fabriqué par l’homme pour exploiter les ressources, le sel puis les poissons, Certes est aujourd'hui un oasis de nature au milieu des zones urbanisées. Préserver un espace naturel sensible ne signifie pas le mettre sous cloche. Bien au contraire. C’est ce qu’Eric va découvrir à la ferme de Graveyron où il rencontre Antony Raffin, un éleveur installé sur le domaine depuis 2010.
Afin de mieux comprendre comment fonctionne cet écosystème si particulier, Philippe Bret, naturaliste, emmène Eric en kayak pour une descente de la Leyre, ce cours d’eau qui alimente le Bassin en eau douce.
Descente de la Leyre


Les activités humaines ont toujours un impact sur l’environnement. Mais parfois protéger ne suffit plus. Il faut réparer les dégâts ! C’est la mission du centre de soin pour la faune sauvage de la LPO, installé au domaine de Certes.  Créé en 2003 lors de la marée noire du Prestige pour sauver les oiseaux mazoutés, ce centre est aujourd'hui l’un des plus importants de France. Grâce aux 8 Permanents et aux 200 volontaires, on accueille ici 24 heure sur 24 les animaux sauvages de Gironde et de la Dordogne.
Avec Manon Tissidre, la responsable du centre, Eric partage un moment d’émotion : le relâcher d’un milan.
Eric termine ses escapades sur le Bassin d’Arcachon à la Réserve nationale naturelle des prés-salés d’Arès-Lège. Les pieds dans la vase, Sylvain Brun, le conservateur de Réserve, lui fait découvrir ce milieu si particulier qui est la source de toute la richesse du Bassin d’Arcachon.
Prés salés d'Arès


 

Bassin d'Arcachon, un trésor si fragile