• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Cap Sud Ouest

Dimanche à 12h55
Logo de l'émission Cap Sud Ouest

VOIR OU REVOIR : Saintonge, au fil de l'histoire

Saintonge, au fil de l'histoire

Avec Cap Sud Ouest, un périple en Saintonge peut révéler bien des surprises !  Sites gallo-romains, ou paléontologiques, abbayes nichées à l'abri de la forêt, ballade en montgolfières... laissez vous embarquez !

Par Sylvie Ginestière

Nous commençons nos escapades à Saintes au tout début de l’ère chrétienne. Quand les Romains conquièrent la région, elle est alors occupée par un peuple gaulois, les Santons. En l’an 20 après Jésus-Christ les Romains décident de créer ex nihilo, le long du fleuve Charente, une nouvelle cité baptisée Mediolanum Santonum. En compagnie de Muriel Perrin, animatrice du patrimoine et de l’architecture de Saintes, nous nous rendons aux incroyables arènes de la ville.
Ce site permet de comprendre l’importance de Saintes à l’époque romaine. Tout comme l’Arc de Germanicus, vieux de 2 000 ans. Un arc routier, car cette cité était le terminus de la Via Agrippa, une route stratégique qui partait de la capitale des gaules, Lyon, et traversait le Massif central, pour rejoindre la façade atlantique.

Jérémy Guignet a donné rendez-vous à Eric au petit matin. Après avoir beaucoup voyagé, ce jeune pilote de montgolfière est revenu s’installer dans sa région natale. Il partage avec Eric, un de ses plus grands plaisirs : voler au-dessus du fleuve Charente.
Ce fleuve est comme une ligne de vie où l’on peut lire l’histoire politique, économique et culturelle de la Saintonge. Il faut dire que ce cours d’eau a une sacrée personnalité ! Il prend son temps… lézarde… fait des zigs puis des zags… Sa source est à 160 km à vol d’oiseau de l’Atlantique, mais avec ses méandres il parcourt le double de la distance !
Balade en montgolfière au dessus de Saintes

Si le fleuve Charente a été un élément déterminant dans le développement de la Saintonge, ce sont bien les hommes qui ont été les acteurs de cette histoire. Comme partout en Nouvelle-Aquitaine, les monastères ont joué un rôle prépondérant en développant l’agriculture et le commerce. Après la Révolution, les ancêtres de Thibaud Boutinet ont acheté l’abbaye de Fontdouce, à Saint-Bris des bois.
Aujourd’hui, Thibaud poursuit le travail de son père et de son oncle qui ont lancé d’ambitieux travaux de restauration dans les années 60.

Pour terminer ce périple en Saintonge, Eric se rend à Angeac-Charente, à mi-chemin entre Cognac et Angoulême, pour un voyage dans le temps de plusieurs dizaines de millions d’années. Tous les étés, depuis 10 ans, les plus grands spécialistes de la Préhistoire viennent fouiller dans une carrière. C’est le cas de Ronan Allain, paléontologue au Muséum National d’Histoire Naturelle, et  Jean-François Tournepiche, conservateur en chef du musée d’Angoulême.
C’est ici qu’a été découvert le plus grand fémur de sauropode au monde ! De quoi inspirer le dessinateur de bandes dessinées Mazan, qui suit les aventures de ce chantier de fouilles hors du commun depuis ses débuts.

 

Romain Sazy