• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dimanche en politique - Poitou-Charentes

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Poitou-Charentes

Législatives 2017 - Qui pour nous représenter ? | Dimanche 12 février

© Facebook
© Facebook

Cette semaine « Dimanche en politique » s'intéresse aux législatives. Les négociations pour les élections législatives qui se dérouleront les 11 et 18 juin ont commencé. 

Par Caroline Hubert

Revoir l'émission

Il faut sauvegarder un maximum de circonscriptions tout en renouvelant nos représentants.
Nous les connaissons peu...
Qui sont ces femmes et ces femmes qui s'engagent en politique pour représenter les concitoyens ?

La Nouvelle-Aquitaine compte 49 députés : 28 pour l’ancienne Aquitaine, 15 pour le Poitou-Charentes et 6 pour le Limousin.
Ces élus sont presque tous de gauche : avec 39 élus socialistes, 2 radicaux et 3 écologistes.
La droite n’avait obtenu que 5 sièges en 2012, 4 pour les Républicains et 1 pour l’élu Modem, Jean Lassalle.

Beaucoup d’élus sortants ne se représentent pas, et quelques figures vont disparaitre à l’Assemblée nationale : Henri Emmanuelli dans les Landes, Noël Mamère et Alain Rousset en Gironde, Alain Rodet en Haute-Vienne, Dominique Bussereau en Charente-Maritime et Alain Claeys dans la Vienne.

En revanche, plusieurs personnalités politiques vont briguer un nouveau mandat : les ministres Martine Pinville en Charente et Matthias Fekl en Lot-et-Garonne, Olivier Falorni à la Rochelle, Delphine Batho dans les Deux-Sèvres et Michel Vergnier, le seul député de la Creuse.

Laïd Berritane recevra dans « Dimanche en politique » :
- Edwige Diaz, Front national en Gironde, secrétaire départementale du F.N. de la Gironde, 1ère candidatures aux législatives
- Élise Vouvet, candidate « Les Républicains », U.D.I. en Charente, 2ème tentative après un échec en 2012 face à Martine Pinville, actuelle Ministre du Commerce et de l'Artisanat.
- Philippe Nauche, député socialiste de la 2ème circonscription de la Corrèze, candidat à sa propre succession.

Ils nous expliqueront comment ils mènent une campagne, les avantages et les inconvénients de partir sous les couleurs d'un parti politique. Des partis de plus en plus discrédités dans les sondages.

Voici une sélection d'extraits à retenir :

• Philippe Nauche : "La seule vérité, c'est la vérité de la campagne qu'on va faire, les uns et les autres sur le terrain et la force de conviction qu'on sera capable d'y mettre".
• Elise Vouvet : "Je pense que ma génération a le devoir de s'engager fermement sur les questions de moralité et d'éthique dans la vie politique française."
• Edwige Diaz : "On ne peut pas gouverner le pays aujourd'hui comme on l'a fait hier car les résultats seraient encore plus catastrophiques."

Réalisation :  Fabien Roy
Présentation : Laïd Berritane

Des Bugatti de légende en Dordogne