• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Enquête de régions Limousin

un mercredi par mois vers 23h20 puis en VOD
Logo de l'émission Enquête de régions Limousin

Enquêtes de régions : apprenti soldat, Jérémy Corallo, le château de Pompadour et Arcachon l'hiver

© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP

Une équipe a suivi pendant un an un apprenti soldat à St-Maixent. Rencontre avec Jérémy Corallo humoriste originaire de Tulle qui comme Julien Pestel rêve d'embrasser une carrière de comédien. Mais aussi le château de Pompadour et Arcachon l'hiver. Présentation : Alexandra Filliot.

Par Sylvain Antoine

Revoir l'émission

« APPRENTI SOLDAT »

Engagé ou « homme de troupes » dans l'armée de Terre, tout militaire qui aspire un jour à intégrer le corps des sous-officiers doit d'abord passer par Saint-Maixent-l'Ecole, dans les Deux-Sèvres. L'ENSOA, c’est l'école nationale des sous-officiers d'active, l'école qui forme des sergents, des chefs capables de commander un groupe d’une dizaine de soldats, partout où la France est engagée ; dans des conflits ou des missions de la paix à l'étranger, mais aussi en France, avec l'opération Sentinelle, qui mobilise actuellement plus de 10.000 hommes et femmes.
Une de nos équipes a pu suivre la formation de l'engagé volontaire Edwin, depuis la signature de son contrat jusqu’à la cérémonie de remise de ses galons de sergent. Huit mois d’apprentissage du métier de sous-officier, entre juin 2015 et janvier 2016, une période marquée par les attentats de Paris et des attaques contre des militaires sur le sol français.

Journalistes : Antoine Morel, Angélique Mangon, Cédric Cottaz et Vincent Piffeteau
Prise de son : François Gallard, Raphaël Fisher, Manuel Naudin
Montage : Christophe Pougeas


Nous parlerons également de la hausse des recrutements dans l’armée de l’air en Haute-Vienne, Creuse et Corrèze avec un représentant du centre de recrutement de Brive.


JÉRÉMY, L'HOMME D'UN DESTIN

16 janvier 2016. Voeux du Président de la République. Climat morose. Pluie. Visages fermés. Les services de sécurité sont sur les dents. François Hollande arrive avec une délégation d'hommes en noir pour inaugurer une salle de cinéma. Discours classiques et soudain, surprise. À huis clos, un jeune homme va jouer les fous du roi. Il présente un sketch interdit de diffusion. Mais les invités ne se privent pas d'immortaliser la scène. On y voit ce jeune acteur moqué la comédie humaine. Les politiques, y compris François Hollande, sont caricaturés. Le Chef de l'Etat rit de bon coeur. Le public est conquis. Jérémy le Tulliste, d'origine Italienne et algérienne, est désormais sous les feux de la rampe. Lui, l'enfant du Trech, quartier modeste de la capitale corrézienne, est animé d'une foi : la croyance en son destin d'acteur de théâtre et de cinéma. Et il le prouve, à chaque instant, à qui veut le voir, l'entendre.
Lorsqu'il arrive à Paris, en 2011, Jérémy Corallo a vingt ans. Ce jour-là, Il fait beau et le soleil poudroie les feuillages. Il s'installe à la résidence Corrèze, au pied de la tour Montparnasse, traverse pendant un mois Paris en long et en large, apprend à se diriger, observe les us et coutumes des habitants de la capitale et finit par entrer au théâtre de Bobino comme agent de contrôle. Travail qui lui permettra de payer ses études au cours Florent et de se construire un réseau.
Les opportunités ne tardent pas à arriver. Il monte un one man show qui attire l'attention de Françoise Lax de l'agence Parallaxe, désormais son agent. Les portes s'ouvrent. Du cours métrage "Tripalium" réalisé par Chad Chenouga, en passant par la série VDM pour finir dans un épisode de Julie Lescaut, aux côtés de Véronique Genest, Jérémy poursuit sa route. Déterminé et modeste à la fois.
Car Jérémy Corallo n'est pas un jeune égaré, arrivé un peu par hasard dans la capitale. Cet enfant de Tulle rêve depuis toujours de monter sur les planches. À 12 ans, c'est au théâtre municipal qu'il fait ses premiers pas. Il y joue deux pièces contemporaines mis en scène par Sandrine Guillou, une metteuse son scène corrézienne. Plus tard, il entre au lycée professionnel René-Cassin pour se former à l'hôtellerie qui l'amènera à travailler dans une pizzeria. Il y teste ses blagues mais il sent que son destin est ailleurs. Loin de Tulle, de sa famille, de ses amis.
C'est cet itinéraire qui fait la force de Jérémy, facétieux et courtois, discret et attachant, détendu et concentré, qui ne perd pas de vue son destin et utilise ses origines algériennes pour caricaturer les clichés. Persuadé que, bientôt, son tour viendra et qu'il pourra jouer les rôles de son choix, débarrassé des stéréotypes sur ces enfants qui fondent la diversité française.

Magazine de : Philippe Mallet, Margaux Blanloeil, Adrien Gesta-Fline et Xavier Beaudlet

Invité : Julien Pestel
Il est passé par le Limousin, a décidé, tout comme Jérémy Corallo, de rejoindre Paris pour faire carrière sur les planches… Nous prendrons des nouvelles de celui à qui l’on doit « Bref, je suis allé à Limoges » ou encore « OSS 187, Limoges ne répond plus »  … Avec de bonnes nouvelles du côté du cinéma…
YT - BREF SUIS ALLE A LIMOGES

CHÂTEAU DE POMPADOUR

Suite de notre série dans Enquêtes de Régions sur les châteaux de la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze. Pour ce nouveau numéro, nous sommes à Pompadour en Corrèze, une bâtisse reconstruite au XVème siècle, donnée à la fameuse Marquise de Pompadour et dont les abords abritent le prestigieux haras national. Un site qui attire près de 25 000 visiteurs chaque année.

Invité : Alain Tisseuil, maire de Pompadour


ARCACHON HORS SAISON

Arcachon se dévoile sans ses touristes… 
À la découverte de l’ambiance dans une station balnéaire hors saison. 11 000 habitants l'hiver, 15 000 les week-end et 90 000 l'été.

Le feu est maîtrisé au parking Salinières