Antonio Ferrera à la Feria de Séville 2017 / © Signes du Toro / France 3
Antonio Ferrera à la Feria de Séville 2017 / © Signes du Toro / France 3

A voir dans Signes du Toro n° 104, le matador  Antonio Ferrera à Badajoz, les toros de Dolores Aguirre de Pentecôtavic, le jeune torero franco-mexicain Michelito,  la Feria de Séville ...

Par Vincent Bourg

Cet hiver nous avons rencontré Antonio Ferrera, absent des arènes depuis 2015 en raison d’une grave blessure au bras droit. Près de chez lui à Badajoz, chez des amis éleveurs, Antonio préparait son grand retour. Et quel retour ! Nommé triomphateur absolu de la récente Feria de Séville, Antonio Ferrera est à 39 ans, le torero le plus en verve de cette saison 2017.

Lors de ce voyage en Estrémadure et en Andalousie, Signes du Toro est parti en reconnaissance rencontrer le lot de toros de Dolores Aguirre qui sera combattu pour la Pentecôtes à Vic-Fezensac. Dans la ganaderia de Cuadri, c’est le jeune matador franco-mexicain Michel Lagravère « Michelito » qui nous montre et nous parle du toro qu’il estoquera lors de la corrida-concours, toujours à Vic. Pour l’actualité, une des meilleures faenas de la feria de Séville et pour clôturer, dans notre rubrique Ciné-club, un extrait d’un film consacré au regretté « Nimeño II » qui reçut l’alternative il y a quarante dans sa ville de Nîmes.

Bande annonce Signes du Toro n° 104 - mai 2017

 

Manif anti 1000 veaux