© Stade Hendayais Rugby
© Stade Hendayais Rugby

Le derby Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique du 1er mars est encore dans toutes les têtes des amoureux du ballon ovale du Pays basque.
Peio Dospital et Pascal Ondarts sont nos invités de ce numéro 9 de Txirrita.

Par Christophe Roux

BA Txirrita Rugby en pays basque
Un rendez-vous toujours aussi populaire puisque les 16.903 places du Stade Jean Dauger s’étaient toutes vendues pour l’occasion. Alors comment ne pas revenir sur cette rencontre même si elle ne fut pas aussi épique que les précédentes (6 à 6 et une ambiance qui est vite retombée selon certains) ?

Rugby pro. Rugby amateur des villages. Rugby des filles avec l’équipe Baionako neskak de l’ASB. Amitiés et chants basques. Autant de thèmes abordés par les deux rugbymen qui ont marqué de leur empreinte ce sport qu’ils ont si joliment servi.

Première rencontre au Stade Jean Dauger, où s’est joué le dernier derby Aviron bayonnaisBiarritz Olympique PB.
Peio Dospital et Paxkal Ondarts reviennent sur le dernier derby de la saison 2013 du Top 14.
Qu’est-ce qui a manqué pour que ce soit LA grande fête du rugby ? Trop de « pressions » comme l’on dit désormais. Trop d’enjeux ?
Un derby Aviron bayonnaisBOPB, sinon, c’était quoi du temps des deux champions?

Dans le milieu du rugby, il est de plus en plus admis que les vrais derbys basques sont joués Mauléon et Hendaye en Fédérale 2. Revoyons ce magazine sur le rugby des villages souletin et labourdin.

Stade Aguiléra à Biarritz.
Ce rugby des villages est toujours bien vivant.
Il est aussi un vivier pour les clubs plus importants.
Comment Paxkal Ondarts et Peio Dospital voient-ils le rôle de cette école qu’est le rugby des villages

Ici à Biarritz, on est sur la pelouse de Paxkal : quel a été son parcours avant de parvenir à l’élite ?

L’Aviron bayonnais c’est le club de « Doxpi ».
Quel a été le parcours de Peio. Puis il y eut les couleurs de l’équipe de France aussi.
Comme pour Paxkal d’ailleurs.                                                                                        
Question à Paxkal et à Doxpi :
Le rugby a-t-il profondément changé depuis qu’il est pro ?
Restent-ils de ces valeurs dont on parle tant ? Et quelles sont-elles ?

Les filles jouent au rugby. Elles sont courageuses, développent du jeu et des grands pro s’y intéressent comme Jean-Michel Gonzalez, un ancien de l’Aviron et du BO qui les entrainent d’ailleurs ! Quel est le regard de nos deux champions ?
Nous nous retrouvons dans le musée du BO, club qui fête cette année ses 100 ans ! Pour Paxkal, ce n’est pas rien une telle histoire.
Il y a un sujet qui fâche, du moins qui revient souvent : la fusion des deux grands clubs historiques. Une union désirable ? Nécessaire ? Impossible ?

Paxkal et Peio sont tous deux des amoureux de la force basque, sports ruraux, très populaires. Cette force basque a-t-elle servi nos deux athlètes, en tant que rugbymen ?

Chai Ramina à Bayonne est un peu le QG des amis du BO et de l’Aviron. Peio et Paxkal nous interprètent un chant d’au revoir pour clore ce numéro de Txirrita.

Au programme de cette émission :

  • Le rugby des villages en 2013

    Un reportage d'Allande Boutin, Sabrina Corrieri, Rémi Poissonnier, Christian Etchegaray, Francine Bétat.

  • Le jubilé de Paxkal- 1993

    Un reportage de Noëlle Heymann, Gérard Boisseau, Gilbert Réculusa    

                                                 
  • Le jubilé de Doxpi -1995

    Un reportage de Emmanuel Kauffmann, Lucien Thélu, Gilbert Réculusa

  • Baionako neskak -2003

    Un reportage d'Allande Boutin, Emmanuel Clerc, Fabienne Lanusse

  • Forces basques - 2006

    Un reportage de René GARAT, Philippe Rives, Gilbert Réculusa

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent