• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Txirrita

Logo de l'émission Txirrita

Bayonne : la famille Erramoun, une institution au Pays basque

© F3
© F3

Leur Bar du Maché est une institution, tenue par la famille Erramoun depuis deux générations. À travers le regard des membres de cette famille, c'est toute l'évolution de la vie à Bayonne qui est retracée.

Par Allande Boutin (avec JT)

Revoir l'émission

Depuis près d’un demi-siècle, le Bar du Marché est une institution à Bayonne. Restaurant ouvrier et paysan, prisé des touristes et des Bayonnais, un lieu où se mélangent toutes les classes, tous les âges. On y discute, chante et s’y retrouve pour passer de bons moments. On s’y lie d’amitiés entre gens très différents.

Deux générations de la famille Erramoun font vivre ce lieu au cœur du grand Bayonne, près des Halles, d’où son nom. Josette qui y travaille depuis 46 ans se souvient encore du bruit des fers des bœufs et chevaux qui apportaient en charrettes, volailles, fruits et légumes.

© F3
© F3

Avec son mari, ils sont les témoins de l’évolution de la ville. Mais aussi de ses rendez-vous rémanents : carnaval, Mardi-gras, fêtes de Bayonne, Noël, 31 décembre. C’est aussi une sorte de théâtre, pour l’ambiance que Christian, le fils, a le don de créer.

Il organise aussi des expositions de photos et accueille peintres, chanteurs et musiciens qui animent la rue des Basques, devant l’auberge. Comme Pifouz Jazz band et un trio de cornemuses et caisse écossaise issu du Piperade South West Pipe band venus en amis pour ce Txirrita de la famille Erramoun.

© F3
© F3

Une scène également, car des séquences de films ont été tournées dans cet estaminet. Les Erramoun n’ont jamais oublié leurs racines bas-navarraises. Une famille bascophone de toujours, qui a su transmettre la langue basque, de façon naturelle, alors même qu’elle était en perdition un moment.

Amitiés, solidarité entre commerçants, aubergistes et clients, valeurs de l’Auzo lan (entraide entre voisins), une rencontre tout en simplicité et générosité. Bien sûr de nombreux bars, cafés et restaurants dignes d’intérêt existent à Bayonne, mais celui-ci est sans doute l’un des rares à réunir toutes ces singularités.

Les invités

  • La famille Erramoun. Jean, le père, originaire d’Azkarate en Basse-Navarre, Josette, la mère, originaire de Banka en Basse-Navarre aussi. À travers leur regard, l’évolution de la vie à Bayonne. Christian, le fils, bateleur et décorateur du Bar du Marché !
  • Marie Jo Rodriguez, cuisinière du Bar du Marché depuis 36 ans ! Nicolas en cuisine. Sandra et Virginie, en salle.
  • Maialen Martinon, amie de 50 ans de Josette, que nous retrouvons aux Halles de Bayonne. Et son fils, Filipe, complice de Christian Erramoun. Deux générations d’amitié ! Belle histoire.
  • Christian Lavie, l'ami et voisin qui tient une autre auberge aussi. Ils se dépannent, se soutiennent et travaillent pour la meilleure image possible de la ville, et le bien-vivre.
  • Pifouz band. Un Jazz band qui se produit souvent au Bar du Marché pour les fêtes de Bayonne, le 31 décembre aussi. Ambiance assurée avec "Mardi gras in New Orleans", interprété … l’avant-veille de Mardi gras ! Sébas, Bixente, Lionel, Fabrice, Joël.
  • Trio écossais de Piperade. Trois dignes représentants du South West pipe band. Andrew Mc Farlane. Filipe Martinon (le "pote" de toujours). André Lecouvé "D Day".

Les archives

  • Extrait du magazine "Les derniers maraîchers d’Anglet" - 1997
  • L’exposition photos de Daniel Velez - 2009
  • Chandeleur - 2000

 

Une passe à poisson sur le barrage de Mauzac et Grand Castang