• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Txirrita

Logo de l'émission Txirrita

VOIR OU REVOIR : Patxi & Konpania, ou le bal folk à portée de toutes et tous !

Patxi mène la danse / © Txirrita et Mag basque
Patxi mène la danse / © Txirrita et Mag basque

Il y a 20 ans, Patxi Perez créait sa compagnie de musiciens,animant de  place en place des bals folk, dans les sept provinces évidemment, mais aussi un peu partout en Europe, et dans la diaspora basque outre atlantique. 

Par Boutin Allande

Pour vivre sa passion, Patxi a tourné le dos à son ancienne vie: 
il quitte un emploi des plus sûrs.
passe un an à approfondir sa connaissance de la langue basque,
et continue de se plonger dans l'univers de la danse traditionnelle. 
Non pas les danses de spectacles, physiques,
comme les zortziko ou les danses d'honneur comme l'aurresku.
Non, les danses de fêtes, de "partage".
Les sauts basques que tout le monde,
pour les plus simples du moins, peut danser.
Txirrita entre dans la danse ! 
 
Bal folk à Bilbao. / © Txirrita et Mag basque
Bal folk à Bilbao. / © Txirrita et Mag basque

Les invités :

Patxi Perez :
l'enfant du Polo-Beyris,
qui a découvert la danse basque
à la Maison de la Jeunesse et de la Culture
de ce quartier de Bayonne,
a cultivé sa passion dans le groupe de danse
de Bassussarry, village voisin,
où sa famille s'était installée.
Surprise !
Il donne son premier cours de danse à Txirrita ! 

Patxi nous rappelle l'histoire de ces danses,
et comment elles furent adoptées,
car la plupart, sont en fait des pas dansés dans toute l'Europe. 
La danse basque est au final universelle ! 


Les musiciens de Patxi & Konpania. 

Particularité de la formation, outre les airs traditionnels, 
elle propose des musiques telles celle d'Histoire sans paroles,
ou "Le grand blond avec une chaussure noire",
sur lesquelles on peut danser les sauts basques !! 

Pat Têtevuide : guitariste, Pat a joué dans les années 80
dans le groupe Titan et Aistrika,
et accompagné Mixu, Xabaltx et Maddi Zubeldia.

Jimmy Arrabit : percussionniste, il fut le batteur d'Itoiz,
Niko Etxart et Anje Duhalde, entre autres.
Il a créé également le Jimmy Arrabit trio, d'électro-dub et jazz.

Panpi Gérard : accordéoniste qui passe
avec une facilité déconcertante
du fandango à la mazurka ou autres scottishs, 
sans oublier la fameuse chapelloise. 

Mikel Perez : un air de famille avec Patxi ? C'est son fils,
violoniste du groupe mais dans la vie,
multi-instrumentiste de talent,
comme tous les membres de Patxi & Ko !
 
Patxi & Ko au Polo (Bayonne). / © Maryse Bergonzat
Patxi & Ko au Polo (Bayonne). / © Maryse Bergonzat

Les élèves des classes bilingues basque-français,
de l'école publique Jean Moulin de Bayonne. 

Ils apprennent avec Patxi, sauts basques et Chapelloise,
sur la musique de sa Compagnie (Konpania). 
 
Les élèves bilingues de Jean Moulin de Bayonne et Patxi / © Maryse Bergonzat
Les élèves bilingues de Jean Moulin de Bayonne et Patxi / © Maryse Bergonzat

Les séquences et archives : 

Patxi & Ko 
nous interprètent Azkaindarrak
mutxiko ou saut d'Ascain), 
une Mazurka aux accents très romantiques,
et bien sûr un fandango et arin arin d'enfer !
Séquence tournée à la salle des mariages de la mairie de Bassussarry
qui a accueilli Txirrita un jour de grande pluie !
Milesker Basusarri ! Merci Bassu !

Nous revivons les débuts de Patxi en 1998, à Bassussarry,
puis les années du festival folk qu'il créa :
Dantz'hadi.

On se replonge dans les fameux Mutxiko eguna 
(journée du saut basque), à Arcangues,
l'occasion de rendre hommage à Pierre Bettelu, 
l'homme de la renaissance de ces danses.

Nous retrouvons Patxi à Bilbao,
car du nord au sud et d'est en ouest des 7 provinces basques,
ces danses traditionnelles ont été sauvées de l'oubli
grâce à des initiatives comme celles de Patxi,
encore fallait-il y croire !

Elles sont désormais d'une grande modernité.
 
 
Patxi et ses danseurs au Polo Beyris ! / © Maryse Bergonzat
Patxi et ses danseurs au Polo Beyris ! / © Maryse Bergonzat

A écouter :

Les disques de Patxi et Bat bi hiru et Patxi eta Konpania,
maison de disques Agorila.
Ainsi les Enfants de la télé, ou comment danser les sauts basques sur la musique de séries télévisées !
 
Les Enfants de la Télé / © Txirrita
Les Enfants de la Télé / © Txirrita

 

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux