Viure al paìs

Tous les dimanches à 11h30
Logo de l'émission Viure al paìs

Découverte du village du Caylar sur le causse du Larzac

Pour dynamiser le village du Caylar sur le causse du Larzac, les habitants du bourg ont créé un café occitan, espace de rencontre et de convivialité. / © France 3 Midi-Pyrénées
Pour dynamiser le village du Caylar sur le causse du Larzac, les habitants du bourg ont créé un café occitan, espace de rencontre et de convivialité. / © France 3 Midi-Pyrénées

Dans le VAP occitan, découverte du village du Caylar sur le causse du Larzac, visite de la Ganadéria dé Buros dans les Landes et dans BIAIS, Isabelle nous donne la recette familiale de la fameuse tielle sétoise. Pour finir un extrait de concert du célèbre groupe occitan : Nadau.

Par Isabelle Petit-Felix

Revoir l'émission

LO PAÍS : AL CAILAR
D’Aymeric Jonard et Jack Levé
Sur le causse du Larzac, le village du Caylar se souvient encore de son passé actif rythmé par les foires aux bestiaux. De nos jours, l'élevage ovin est toujours présent sur la commune et concerne la production de lait et de viande. Dans les années 80, c’est l'élevage bovin qui fait son apparition sur le causse avec une majorité de vaches Aubrac.
La construction de l'A-75 dans les années 90 a rattaché le Caylar aux villes les plus proches, notamment Millau et Montpellier. Une nouvelle sociologie se dessine dans le village où les nouveaux habitants feront l'apprentissage de la réalité caussenarde par le développement des activités associatives. Pour dynamiser le village, les habitants du bourg ont ainsi créé un café occitan, espace de rencontre et de convivialité.
L'élevage ovin est toujours présent sur la commune du Caylar sur le causse du Larzac et concerne la production de lait et de viande. / © France 3 Midi-Pyrénées
L'élevage ovin est toujours présent sur la commune du Caylar sur le causse du Larzac et concerne la production de lait et de viande. / © France 3 Midi-Pyrénées


CÒP D’UÈLH : GANADERIA
De Denis Salles et Pascal Lecuyer
Jean Barrère est éleveur de coursières landaises. Sa famille est dans la course landaise depuis 4 générations et c’est son grand-père, Joseph Barrère, qui s’est lancé dans l’élevage dans les années 80. Aujourd’hui la ganadéria de Jean compte près de 90 vaches et taureaux (plus les veaux de l’année), qui vivent sur 130 hectares. Jean organise des visites de groupe pour faire le tour de son domaine et parler de la course landaise. C’est parti pour une visite de la Ganadéria dé Buros et une démonstration dans son arène, car Jean est aussi un ancien écarteur, un des personnages importants de la cuadrilla de la course landaise.
Jean Barrère est éleveur de coursières landaises à la Ganadéria de Buros. / © France Midi-Pyrénées
Jean Barrère est éleveur de coursières landaises à la Ganadéria de Buros. / © France Midi-Pyrénées


BIAIS : LA TIELA AMB ISABELA A SETA
Coproduction Piget /France Télévisions
La tielle avec Isabelle à Sète
Sète est connue entre autres pour son port, ses joutes et sa tielle. Un plat typique, sorte de tourte au poulpe, mélange de culture occitane et italienne, dont la recette est bien gardée. Pierre François, peintre Sétòri reconnu, éditait en 1978 un livre sérigraphié, les « 7 recettes de Sète ». Aujourd’hui c’est sa fille, Isabelle, comédienne et globe-trotteuse qui nous livre les secrets de cette recette familiale.
Dans BIAIS, Isabelle nous donne la recette familiale de la fameuse tielle sétoise. / © Pijet
Dans BIAIS, Isabelle nous donne la recette familiale de la fameuse tielle sétoise. / © Pijet


MUSICA : NADAU extrait de concert
Produit par Nadau et réalisé par Amic Bedel
Nadau n’avait pas chanté au Zenith de Pau depuis 2002. Pour son retour les 17 et 18 février 2017 c’était salle comble. 3 200 personnes chaque soir et plus de places depuis novembre. Ces 2 concerts ont été filmés par Amic Bedel, avec 9 caméras d’une excellente qualité technique. Le son a été pris par Radio France, avec 17 micros dans la salle rien que pour entendre le public chanter. Viure al País, vous en livre un extrait.
Zénith 2017 / © François Leteuil
Zénith 2017 / © François Leteuil


Bordeaux est-elle "trop sale" ? La métropole lance une campagne de com' avant des verbalisations