nouvelle
aquitaine
Choisir une région

Viure al País

Tous les dimanches à 11h30
Logo de l'émission Viure al País

Offensive de l'occitan sur la toile

© MaxPPP
© MaxPPP

Sans internet,  la culture occitane n'aurait pas d'avenir. Wikipedia l'a bien compris et a organisé un "ocathon". La série Biais vous fera découvrir les secrets de la "Mica levada". VAP est allé à la rencontre d'André Neyton, un acteur, un auteur et un metteur en scène. Et, c'est dans VAP.

Par Emmanuelle Gayet

QU’ES AQUÒ ? : ÒC-A-TON
De Denis Salles et Elixabete GONZALEZ

En deux décennies l'internet est devenu un lieu indispensable pour la vie des langues régionales. Associations, artistes et militants... tout le monde occitan fournit désormais toutes sortes de contenus. Mais Wikipedia veut passer à la vitesse supérieure. Le géant de l'encyclopédie en ligne a décidé de lancer une campagne afin d'encourager les occitanophones à venir étoffer les pages du Wikipedia occitan. Ils organisaient par exemple un "ocathon" : deux journées destinées à sensibiliser les éventuels contributeurs aux outils à leur disposition. Une initiative soutenue par L'Institut Occitan et Lo congrès.

BIAIS : Amb la Yolande pel causse de Gramat
Produit et réalisé par Piget 

BIAIS est une série de vingt épisodes qui a pour but de diffuser les savoirs populaires oubliés d'Occitanie, ces savoirs du quotidien qui ne nous sont plus transmis. Dans cet épisode, nous allons à la rencontre de Yolande pel Causse de Gramat e la mica levada.
Yolande est une "caussatièra", une femme du causse. Elle nous montre en détail la recette connue dans le Lot sous le nom de "Mica levada", une sorte de boule de mie cuite à la vapeur d'un pot-au-feu à base de salé de porc. Tout cela se savoure chaud. Le mariage de la viande salée et de cette mie tiède au goût plus "neutre" est parfait.

RETRACH : Lo teatre d’òc d’André Neyton
De Sirine Tijani et Jack Levé

En 1953, le jeune André Neyton, 17 ans, découvre le théâtre. 13 ans plus tard, une rencontre va tout changer : Robert Lafont lui fait découvrir l'occitanisme. André le Toulonnais prend alors conscience de son identité d'Occitan provençal et embrasse le théâtre d'oc. Avec le Centre Dramatique Occitan, il joue des pièces en lien avec la Provence et l'Occitanie. A partir de la fin des années 80, il commence à écrire ses propres pièces et prend alors une casquette d'historien en mettant à jour des histoires occitanes méconnues ou mal connues comme la « La farandole de la Liberté » sur l'épopée républicaine en Provence, « La légende noire du Soldat O » sur l'humiliation du XVe Corps durant la 1er Guerre Mondiale ou encore la célèbre affaire judiciaire de Gaston Dominici des années 50. André Neyton, un acteur, un auteur et un metteur en scène de premier plan que Viure al País vous propose de rencontrer chez lui, à Toulon.