• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Viure al País

Tous les dimanches à 11h30
Logo de l'émission Viure al País

Visite en occitanie avec Viure al país, dimanche 13 octobre à 11h30

Le Pic du Midi d'Ossau dans les Pyrénées-Atlantiques / © flamouroux
Le Pic du Midi d'Ossau dans les Pyrénées-Atlantiques / © flamouroux

Dans ce numéro préparé et présenté par Clément Alet vous partirez à la rencontre d'un peintre méconnu du grand public Nicolaï Greschny et en visite dans le Parc National des Pyrénées. Puis, vous survolerez Castelnau de Lévis dans le Tarn.

Par Emmanuelle Gayet

FIGURA : « Nicolaï Greschny, un artista rus en Occitània  »
De Benoît Roux et Olivier Denoun

Si vous êtes déjà entrés dans une église de Midi-Pyrénées vous avez certainement croisé son œuvre.
Nicolaï Greschny a peint plus de 150 églises en France, en totalité ou en partie. Cet artiste estonien qui a fuit l'Allemagne d'Hitler, cet apatride atypique a trouvé refuge en Occitanie. Il s'est établi à La Maurinié, sur la commune de Marsal (Tarn) où il a également fait construire une chapelle byzantine. Protégé par le vicaire général d'Albi Gilbert Assemat qui l'a fait connaître, il a orné de ses fresques les églises du Tarn et de l'Aveyron. Une œuvre majestueuse, riche, pleine d'humanité, qui fait le lien entre chrétiens d'occident et d'orient (orthodoxes). Fidèle à cette liturgie orthodoxe qui fait une place au peuple, Nicolaï Greschny n'a jamais manqué une occasion -souvent avec facétie- de placer des personnages locaux, d'adapter ses couleurs au territoire et de mettre des inscriptions en occitan.
Décédé en 1985, Nicolalaï Greschny est enterré à la Maurinié, dans la chapelle qu'il a ornée. Sa femme Marie-Thérèse, son fils Michaël et l'association "Les amis de Greschny" perpétuent sa mémoire et son œuvre.

MONTANHA : « Un dia au Parc nacionau  »
De Denis Salles et Pascal Lecuyer

Le Parc National des Pyrénées est né en 1967. Il s'étend sur 55.000 hectares depuis Gavarnie jusqu'à la vallée d'Aspe. Un territoire sur lequel de nombreuses espèces protégées trouvent un endroit où vivre et se reproduire... Mais transformer de grands espaces de nature ouverts à tous en véritable sanctuaires, ça n'est pas forcément évident. C'est pourtant la mission des gardes du Parc National : l'un d'entre eux, Didier Peyrusqyé, nous emmène avec lui pour une petite promenade dans la partie ossaloise du parc...

COP D’ALA : « Lo Castelnau de Termièra »
De Amic Bedel et Pierre Brun

« Còp d’ala », pourrait se traduire en français par « À tire d’aile ».  Nous vous invitons à partir à la découverte de l’Occitanie, mais vue du ciel. Nous vous proposons de monter sur le dos de notre oiseau pour plonger dans l’histoire des territoires, des villes et des villages de l’Occitanie. Le dixième épisode de la série nous mène au dessus d’un Castelnau de termièra : Castelnau Bonafos, connus en français sous le nom  de Castelnau de Lévis dans le Tarn.

L'avenir de l'aéroport de Bassillac