• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Viure al País

Tous les dimanches à 11h30
Logo de l'émission Viure al País

Zoom sur la culture occitane actuelle dans Viure al pais ce dimanche à 11h30

Château de Najac / © MaxPPP
Château de Najac / © MaxPPP

Comme tous les dimanches, Viure al pais, vous emmène dans l'Occitanie d'aujourd'hui. En Bigorre à la Hesteyade de Bigorre, dans les Cévennes en compagnie de Guy Rabanit. Puis nous explorerons avec Guillaume Lopez la musique andalouse.

Par Emmanuelle Gayet

Revoir l'émission

CÒP D’UÈLH: Hesteyade
De Denis Salles et Didier Bonnet

38 ans et pas une ride. La Hesteyade de Bigorre est le rendez-vous incontournable de tous ceux qui s'intéressent à la langue occitane en Bigorre. Créé à la fin des années 70 sur le modèle de Siros, ce festival avait une ambition simple : faire venir des groupes de tous les villages de Bigorre afin de les faire chanter en occitan à chacun leur tour "sus l'empont" (la scène) du village d'Ibos. Le succès fut immédiat et il continue encore aujourd'hui... Mais l'édition 2015 aura été particulière : cette année, Denis Pécassou est mort. Celui qui avait été à l'origine du festival a marqué les esprits des amoureux de la Bigorre et ces derniers lui ont rendu hommage avec une Hesteyade plus vivante que jamais et des chants qui ont débordé de la scène pour envahir "lo prat d'Ibos"...

VIRALENGA: Guy Rabanit
De Myriam François et Laurence Boffet

Retour en Cévennes pour le fauteuil rouge. Belle rencontre avec Guy Rabanit, patron d'une menuiserie à Génolhac. La découverte d'un métier qui se perd à travers les images et des histoires de scies, de scieurs et d'hommes amoureux de leur métier. Mais ce n'est pas tout, Guy Rabanit a plus d'un tour dans son sac grâce à ses origines nissardes par sa mère qui lui a transmis le chant et la facétie. Les Cévennes se réveillent grâce à des hommes qui ont choisi de rester et travailler au pays.

MUSICA : Medin’Aquí
De Sirine Tijani et Jack Levé

Depuis ses débuts en 2001, Guillaume Lopez mêle la musique andalouse de ses origines à celle des pays d’oc. Dans la suite de ses précédentes créations comme « Sòmi de Granadas », le chanteur poly-instrumentiste nous propose aujourd’hui un nouveau voyage initiatique en terres méditerranéennes, entre Occitanie, Espagne et Maghreb. Pour son « Medin’Aquí », Guillaume s’est entouré de musiciens reconnus venus de plusieurs univers - jazz, musiques du monde et musique savante du Maghreb. Tous compositeurs et interprètes, les musiciens dialoguent dans des styles variés, du world au trad. en passant par le jazz, la musette ou encore le chaâbi et le gnawa. Nous avons pu assister aux toutes dernières répétitions lorsque le sextet était en résidence au Cri’Art d’Auch, à quelques jours de l’enregistrement du disque « Medin’Aquí » et de leur premier passage sur scène.

CÒP D’ALA: Najac (rediffusion du 9 mars 2014)
D’Amic Bedel et Pierre Brun

« Còp d’ala » pourrait se traduire en français par « À tire d’aile ».  Nous vous invitons à partir à la découverte de l’Occitanie, mais vue du ciel. Nous vous proposons de monter sur le dos de notre oiseau pour plonger dans l’histoire des territoires, des villes et des villages de l’Occitanie. Dans cet épisode, nous vous proposons de survoler à nouveau Najac en Aveyron, castel rouergat bâti par le Seigneur de Najac dès 980, juché au bout d’une longue crête de plus d’un kilomètre de long et sur laquelle s’étale le village.

La gravité des faits