• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Emplois en Limousin : le secteur du service à la personne embauche

© rawpixel via Pixabay
© rawpixel via Pixabay

Le 11 avril 2019, Pôle Emploi a publié son enquête sur les perspectives d'embauches en France. Tout comme au niveau national, les besoins en main d'œuvre sont en hausse, dans la construction et l'industrie. Le secteur des services à la personne semble particulièrement porteur.

Par HA avec Ph.Péan

Des besoins grandissants : pour la troisième année consécutive, les projets de recrutement pour 2019 sont à la hausse en Limousin : + 12,2 %, soit 23 600 postes tous secteurs confondus.

Parmi les secteurs qui recrutent actuellement, et où les promesses d'embauche sont en nette hausse, celui des services à la personne. Certaines entreprises connaissent une croissance exponentielle, et recherchent des candidats. Pour le métier d'auxiliaire de vie, par exemple, le nombre d'offres d'emploi a doublé en un an en Haute-Vienne, selon Pôle emploi. 

Ainsi, après des études de dessin et quelques années d'animation socio-culturelle, Jérémy a trouvé sa voie. A 23 ans, il est auxiliaire de vie à temps plein et en CDI.

J'aime prendre soin de gens

L'entreprise qui emploie Jérémy a été créée il y a 6 ans. Catherine Meunier, seule au départ, dirige aujourd'hui une société de 63 salariés et elle recrute pour l'été. 

On a besoin d'une trentaine de personnes. On recrute entre 1 à 2 personnes par mois.

Les besoins sont tels, que certaines entreprises forment elles-mêmes leur personnel. La filière est accessible en formation continue ou initiale : au lycée des Vaseix près de Limoges, le Bac Pro Services aux personnes et aux territoires, fait le plein.

Nous ne pouvons ouvrir qu'une seule classe de seconde... Les autres candidats sont sur liste d'attente.

 
Aide à la personne : perspectives d'embauches en Haute-Vienne
En Haute-Vienne, on estime à plus de 500 les intentions d'embauche en 2019 dans les services à la personne en Haute-Vienne. L'enquête BMO (Besoins en Main-d'Œuvre 2019) de Pôle Emploi confirme cette estimation. Intervenants Jéremy Chevreux, auxiliaire de vie Catherine Meurnier, fondatrice d'ADN 87 Géraldine Gravouil, directrice territoriale Pôle Emploi 87 - Reportage : Marine Guigné, Frédéric Bordes, Marion Haranger

On estime à plus de 500 les intentions d'embauche en 2019 dans les services à la personne en Haute-Vienne. Une tendance que confirme l'enquête BMO (Besoins en Main-d'Œuvre 2019) de Pôle Emploi.

En Limousin, aides à domicile ou ménagères, agents d'entretien ou hospitaliers, chauffeurs routiers ou livreurs sont les principaux métiers recherchés. Les services à la personne représentent 45 % des besoins en Corrèze et 40 % en Haute Vienne, 53 % en Creuse. 
 

En Haute Vienne, ce sont les secteurs de  l’industrie manufacturière (+103%) et des services à la personne (+36%) qui se révèlent les plus demandeurs.

 

En Corrèze, on remarque les plus fortes progressions dans la construction (+ 56%) et les services aux entreprises (+27%).

 

Mais paradoxalement, plus de la moitié de ces mêmes employeurs (51,7%) jugent ces postes difficiles à pourvoir, malgré des besoins permanents. Des professions qui pâtissent d'une mauvaise image : ingrates, difficiles et pas toujours bien rémunérées. Ajoutez à cela, en milieu rural, la nécessité de conduire et de posséder un véhicule.
 

 
Malgré tout, l'an dernier, 76 % des projets de recrutement se sont concrétisés, quasiment 8 projets sur 10. L'enquête, en revanche, ne révèle pas si ces intentions d'embauche concernent des CDD ou CDI.

Demeure ce constat au final : le contraste entre le nombre toujours croissant d’emplois à pourvoir et le déficit constant de candidats, dans un contexte toujours fortement marqué par le chômage.




 

Sur le même sujet

Le CNRS de Chizé

Les + Lus