• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets jaunes : la situation ce samedi matin en Nouvelle-Aquitaine

Les forces de l'ordre ont voulu évacuer les manifestants qui filtraient l'entrée au Rives d'Arcins de Bègles. / © J.P Stahl / F3 Aquitaine
Les forces de l'ordre ont voulu évacuer les manifestants qui filtraient l'entrée au Rives d'Arcins de Bègles. / © J.P Stahl / F3 Aquitaine

Ce samedi 24 novembre, les Gilets jaunes ont prévu une nouvelle journée de mobilisation. Il y aura des manifestations et des barrages filtrants dans toute la Nouvelle-Aquitaine, notamment à proximité des centres commerciaux, en plein week-end de Black Friday.

Par Margaux Dubieilh

Si le mouvement s'était essoufflé ces derniers jours, les Gilets jaunes ont lancé un nouvel appel national à la mobilisation sur les réseaux sociaux samedi 24 novembre. En marge de la manifestation prévue à Paris sur le Champ-de-Mars, de nombreuses actions ont été lancées ce matin en Nouvelle-Aquitaine.
 

Gironde

Des barrages filtrants étaient en place dès ce matin, à 8h. Une centaine de Gilets jaunes étaient présents sur l'A63 à Canéjean. Ils ont été rapidement évacués par les forces de l'ordre, selon la Préfecture.

Sur l'A660, un autre barrage filtrant était en place à Gujan-Mestras.

Des opérations "péage gratuit" étaient aussi mises en oeuvre : sur l'A62 au niveau de St Selve, l'A10 à Virsac et à Langon. Des bouchons commençaient à se former en amont de Virsac à midi.

Au niveau des centres commerciaux, plus d'une centaine de Gilets jaunes étaient réunis devant le Rives d'Arcins de Bègles. Ils ont installé un barrage filtrant en marchant sur les passages piétons. Les gendarmes étaient en train d'intervenir vers 10h pour les évacuer, mais sont repartis à 11h en laissant les manifestants sur place. Des policiers encadraient toujours le rassemblement.
 
© J.P.Stahl
© J.P.Stahl


À Libourne, une douzaine d'entre eux occupaient le passage piéton du rond-point devant le Gifi.

Enfin, une manifestation est prévue place de la Bourse à Bordeaux vers 14h ce samedi, alors que tout rassemblement avait été interdit dans l'hypercentre par la Préfecture.
 
 

Dordogne :

Plus d'une dizaine d'actions sont prévues dans tout le département ce samedi. Une vingtaine manifestants s'étaient réunis vers 9h au rond-point de la Cavaille, près de Bergerac, et deux tracteurs de la Coordination rurale étaient en place. Une centaine de personnes ont défilé dans le centre-ville ce matin.

À Trelissac, une opération escargot sera organisée vers 14h. Les Gilets jaunes prévoient d'effectuer une boucle qui passera par l'A89 et le centre de Périgueux. Dans le Périgord Vert, 400 personnes sont attendues sur le rond-point de Font-Vendôme à Brantôme et à l'entrée de Nontron. Du côté de Sarlat, pas de blocage mais une présence des manifestants aux entrées de la ville. Ils devraient converger vers la place de la Liberté à 17h pour une prise de parole.

Sur le rond-point près de Jardiland à Chancelade, près de 150 gilets jaunes accentuaient les filtrages vers midi.
 

Pyrénées-Atlantiques

Une cinquantaine de personnes étaient présente au péage de Pau-Centre à la sortie de l'A64 dans la matinée. Les Gilets jaunes se sont aussi rassemblés devant le Zénith de Pau. Ils étaient plus de cent vers 10h ce matin, et ont commencé à se diriger vers le E.Leclerc à pied ou en voiture.

Aux alentours de midi, 1700 personnes étaient réunies dans le centre-ville de Pau :
 
© F.Busson
© F.Busson

Dans le Pays-Basque, une centaine d'entre eux étaient aussi réunis devant la Halle Iraty à Biarritz, et souhaitaient se rendre au péage de la Negresse pour ouvrir les barrières de péage. Celui du Biriatou était aussi ouvert depuis 8h ce matin, jusqu'à ce que les manifestants soient évacués vers 10h30.
 

Lot-et-Garonne

C'est à Marmande que ça coince le plus : les Giles jaunes gênaient la sortie de l'A62, notamment au rond-point de Samazan. Mais les forces de l'ordre les ont empêché d'ouvrir les barrières du péage.

Quelques-uns défilaient aussi dans le centre-ville d'Agen, à vélo ou même à poney.
 

Landes

Vers Mont-de-Marsan, les manifestants ont pris d'assaut le centre commercial du Grand Moun. Mais la direction du E.Leclerc leur a signifié un arrêté d'expulsion.


Limousin

En Haute-Vienne, des barrages filtrants ont été installés sur la RN 520, notamment au rond-point de Grossereix, à la sortie de l'autoroute A20 et un peu plus loin, au rond-point de la zone commerciale de Family Village. Une trentaine de Gilets jaunes sont aussi allés à la rencontre de la députée LREM Sophie Baudoin-Hubière.

Ils ont distribué des tracts dans la ville de Tulle, en Corrèze pour favoriser la discussion.

 

 


Poitou-Charentes

En Charente-Maritime, les contestations étaient surtout concentrées à Rochefort, plusieurs centaines de Gilets jaunes se sont réunis devant le cinéma. Neuf manifestations officielles ont été déclarées dans le département.

Des barrages filtrants étaient aussi en place à Saintes, à l'entrée de la rocade par la nationale 14 et sur la nationale 10 à Montlieu-la-Garde. 

En Charente, un rassemblement de motos a été organisé ce matin à Angoulême.
 

Sur le même sujet

Les réalisateurs brésiliens accueillis à Biarritz malgré l'annulation de subventions par Bolsonaro

Les + Lus