Gironde: le bras droit d’Alain Juppé, Ludovic Martinez relaxé dans le dossier des frais de bouche en Lot-et -Garonne

Pas de condamnation pour l’ancien directeur de cabinet du Conseil général du lot-et- Garonne. Ludovic Martinez a été relaxé ce mercredi matin. L’Actuel directeur de cabinet d’Alain Juppé à Bordeaux était poursuivi dans l’affaire dite des frais de bouche 

 

Ludovic Martinez en compagnie du maire de Bordeaux
Ludovic Martinez en compagnie du maire de Bordeaux © MAXPPP
Les magistrats avaient requis un an de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende. Ludovic Martinez échappe donc à une condamnation. Décision du tribunal d’Agen qui a rendu son délibéré et qui choisit de relaxer le directeur de cabinet d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux.
La justice a estimé qu’il ne « pouvait pas être responsable des errances administratives collectives de la collectivité »

Au moment des faits entre 2005 et 2007, Ludovic Martinez était directeur de cabinet du président du conseil départemental du Lot-et-Garonne, Michel Diefenbacher, également mis en examen, mais décédé depuis.

Ludovic Martinez était poursuivi pour non-respect de la procédure d'attribution des marchés publics. Il lui était reproché d'avoir favorisé un seul traiteur sans avoir ouvert le marché à la concurrence.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter