• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Trois ex-rugbymen grenoblois suspectés de viol : le parquet de Bordeaux requiert le renvoi devant les assises

Les joueurs avaient été entendus par les policiers bordelais à Grenoble, le 22/02/2017. / © Jean-Pierre Clatot / AFP
Les joueurs avaient été entendus par les policiers bordelais à Grenoble, le 22/02/2017. / © Jean-Pierre Clatot / AFP

Ces trois rugbymen qui ont, depuis, quitté le club grenoblois FCG, sont suspectés d’avoir violé une étudiante bordelaise dans un hôtel de Mérignac en mars 2017.

Par America Lopez

Dans son réquisitoire définitif, le parquet de Bordeaux a demandé au juge d’instruction en charge de l’affaire de renvoyer devant la cour d’assises de la Gironde les trois rugbymen du FC Grenoble mis en examen pour viol aggravé.

Ces trois rugbymen qui ont, depuis, quitté le club grenoblois, sont suspectés d’avoir violé une étudiante bordelaise dans un hôtel de Mérignac en mars 2017.
 
 

Au mois de janvier, estimant les investigations complètes, le juge d’instruction en charge du dossier avait rendu un avis de fin d’information.
Le parquet a donc requis le renvoi des trois rugbymen devant la cour d’assises pour y répondre de « viol en réunion ».

Le viol en réunion est passible de 20 ans de réclusion criminelle.

Leurs avocats ont un mois pour faire des observations sur ces réquisitions.
Le juge d’instruction doit à présent rédiger une ordonnance de règlement suivant, ou non, ces réquisitions. Une ordonnance qui pourra, ensuite, faire l’objet d’un appel devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux…
 

► Voir le reportage de France 3 Aquitaine du 11 avril 2017 de Lila Haffaf et Sébastien Delalot :
 
Affaire des ex-rugbymen suspectés de viol

Sur le même sujet

Michel Candessus

Les + Lus