Les coquillages du Bassin d'Arcachon interdits à la pêche et à la consommation

Photo d'illustration / © Jsbaw7160 via Pixabay
Photo d'illustration / © Jsbaw7160 via Pixabay

Dans un communiqué, la préfecture de Gironde annonce qu'en raison d'une contamination par des toxines produites par des algues, les coquillages du Bassin d'Arcachon sont impropre à la consommation, exception faite de la production issue de circuits fermés. 

Par AR

"Les résultats des analyses effectuées cette semaine par le réseau de surveillance de l’IFREMER ont révélé une extension de la contamination des coquillages du bassin d’Arcachon par des toxines lipophiles pouvant entraîner un risque pour la santé humaine en cas d’ingestion. Cette contamination concerne désormais l’ensemble des coquillages, y compris les huîtres" annonce la préfecture de Gironde dans un communiqué. 

En conséquence, "le préfet de la Gironde a décidé ce jeudi 17 mai 2018, d’interdire les activités de pêche et de commercialisation destinées à la consommation humaine, de tous les coquillages en provenance du bassin d’Arcachon."
 

Néanmoins, une partie de la production est encore consommable, celle issue des exploitations qui fonctionnent en circuit fermé et ont reçu l'autorisation des services de l'Etat. 

"Nous étions en alerte depuis le début du mois", explique Marc Druad, conchyliculteur sur le Bassin d'Arcachon, qui a anticipé et pourra donc poursuivre la commercialisation d'une partie de sa production stockée dans les claires. Son exploitation a reçu la visite des services vétérinaires ce jeudi. 

"Il y a eu un phénomène de "bloom" planctonique, qui contamine les moules, et l'interdiction a été étendue aux huîtres par principe de précaution" précise-t-il. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Solidarité : la banque alimentaire recrute des bénévoles pour cet été

Les + Lus